Etat d'urgence: fermeture d'un lieu de culte clandestin et d'un snack à Nice

Les forces de l'ordre ont perquisitionné deux appartements dans la cité des moulins à Nice / © D. Brignand
Les forces de l'ordre ont perquisitionné deux appartements dans la cité des moulins à Nice / © D. Brignand

La préfecture des Alpes-Marimies annonce avoir décidé la fermeture d'un nouveau lieu de culte clandestin et d'un snack à Nice ce mercredi, après perquisition. 

Par V.K

Dans le cadre de l'état d'urgence, deux nouveaux  établissements ont été fermés ce mercredi par décision préfectorale à Nice. Il s'agit d'une salle de prière clandestine et un d'un snack.

Par ailleurs, quatre nouvelles perquisitions à domicile ont été menées à Nice et Grasse.  Une nouvelle assignation à résidence a été prononcée à l'encontre d'un Grassois. 

Voici le total des mesures prises depuis le 14 novembre 2015: 

Mesures individuelles
  •  6 assignations à résidence (4 à Nice, 1 au Cannet, 1 à Carros)
  • 23 perquisitions à domicile (10 à Nice, 2 à Valbonne, 3 à Drap, 1 à la Trinité, 1 au Cannet,1 à Carros, 1 à Peillon, 1 à Saint-Jeannet, 2 à Vence, 1 à Grasse)
  • 6 restrictions de liberté d'aller et venir
Mesures collectives
  • 3 perquisitions de lieux de culte clandestins (Beausoleil, Drap et Nice)
  •  3 arrêtés de fermeture de lieux de culte clandestins (Beausoleil, Drap et Nice)
  • 3 perquisitions et 3 fermetures de lieux de restauration (2 à Nice et 1 à Cannes)

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus