Europa League - Nice-Salzbourg : pour Lucien Favre "c'est la Coupe d'Europe..."

Nice a complètement raté son match à domicile contre Salzbourg (2-0). Un moment qui l'a presque éliminé de l'Europa League, ce jeudi, et a douché l'euphorie du leader invincible de Ligue 1.

Nice a complètement raté son match à domicile contre Salzbourg (2-0) l'a presque éliminé de l'Europa League, ce jeudi, et a douché l'euphorie du leader invincible de Ligue 1.
Nice a complètement raté son match à domicile contre Salzbourg (2-0) l'a presque éliminé de l'Europa League, ce jeudi, et a douché l'euphorie du leader invincible de Ligue 1. © Maxppp
Lucien Favre (SUI/entraîneur de Nice ):
"La qualification ? Elle était déjà difficile avant ce match, elle l'est encore plus désormais, mais on ne sait jamais. Salzbourg a été très fort dans l'intensité,
le rythme, dans son pressing, dans ses courses de retour de 50 mètres... Il aurait fallu jouer plus dans la profondeur, sauter les lignes et jouer plus vite. Je ne suis pas surpris, Salzbourg avait raté de peu la qualification en Ligue des champions.
On gagne là-bas, mais c'était limite, limite. Ce n'est pas que physique mais aussi technique et tactique. Il n'y avait pas le temps de faire un second contrôle. Cette défaite n'a rien à voir avec l'envie. Un coup d'arrêt ? Nous n'avons pas vraiment le temps de réfléchir, dans deux jours et demi, nous serons à Caen. Cela fait partie du jeu. C'est une défaite et pas devant une mauvaise équipe." 

Les réactions des Niçois à la sortie du vestiaire de l'Allianz Riviera après la défaite :


Vincent Koziello (milieu de Nice) :
"Leur pressing nous a gênés, sur le milieu mais aussi notre défense, on n'a pas réussi à mettre notre jeu en place, c'était dur de ressortir les ballons, de jouer tout simplement. On aurait pu garder un match nul, ça nous aurait mis dans d'autres dispositions pour la suite, mais on apprend, on est une jeune équipe, c'est la phase d'apprentissage du club, qui grandit, il ne faut pas brûler les étapes, on n'en est pas encore capable."

Wylan Cyprien (milieu de Nice) :
"On a été pris par l'enjeu au lieu de penser au jeu, de dérouler notre football, on a trop pensé au résultat, du coup on est frustré. C'est un épisode à vite oublier, pour passer à autre chose, on ne peut pas dire que les mauvais résultats s'enchaînent, on a perdu aussi à Krasnodar cela ne nous a  pas empêchés de rebondir, à nous de faire le travail à Caen (dimanche). Il reste une infime chance de se qualifier en Europa League, on va jouer notre chance à fond, et si c'est terminé et bien ça nous fera une expérience pour la suite."
- Avec AFP -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter