Les examens ont bien eu lieu ce jeudi à Nice sur le campus de Valrose

Image d'illustration / © HOUET MICHEL / MAX PPP
Image d'illustration / © HOUET MICHEL / MAX PPP

Au lendemain de l'occupation par des étudiants du château Valrose, siège de la présidence de l'université de Nice Sophia Antipolis, les examens se sont tenus comme prévu.

Par Catherine Lioult

Ils ont planché, comme prévu. Selon un communiqué de la présidence de l'Université Nice Sophia-Antipolis,  les étudiants du site du campus de Valrose à Nice ont passé leurs examens ce jeudi.

Une occupation des locaux de "Sauve ta Fac" ce mercredi


Ce mercredi, plusieurs dizaines d'étudiants de Sauve ta Fac avaient occupé le siège de l'université pendant deux heures, à l'issue d'une assemblée générale.



Les forces de police étaient prêtes à intervenir mais aucune opération pour les déloger n'a été enclenchée.


Selon la présidence de l'université, des dégâts ont été faits  plus tard dans la nuit pour compromettre la tenue des examens.

Des individus se sont introduits dans la nuit de mercredi à jeudi dans le campus Valrose dégradant plusieurs amphithéâtres par l’inscription de tags et insérant de la colle dans les barillets des amphithéâtres afin d’empêcher la tenue des examens prévus ce jeudi 17 mai. Grâce à l’intervention du personnel de l’Université présent sur le campus, les salles ont pu être rouvertes et les examens ont pu se tenir tout de même


est-il précisé dans un communiqué.

L’Université condamne fermement ces intrusions et dégradations et a procédé à l'évaluation du coût de la remise en état des bâtiments. Dans le grand château, un store électrique ne fonctionnerait plus, idem pour une porte de sécurité. Des moulures et peintures dans la salle des actes seraient détériorées.
Sur le Campus Valrose, 6 amphis seraient concernés avec des 24 barillets détériorés ou à remplacer et des tags ça et là.
Le collectif Sauve ta Fac se mobilise de son côté contre la loi d'orientation et la réussite des étudiants.

A lire aussi

Sur le même sujet

conflit des salariés de McDonald's Saint-Barthélémy

Les + Lus