Finances publiques : nombreuses suppressions de postes dans les Alpes-Maritimes et le Var

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Verdi et Aline Métais

Une note interne de la direction générale des Finances publiques prévoit plus de 2 000 suppressions de postes en 2019 dont 50 dans les Alpes-Maritimes et 44 dans le Var.

Les syndicats sont inquiets et la direction des Finances publiques des Alpes-Maritimes explique appliquer les directives venues de Bercy. Selon le document interne révélé ce lundi par Le Figaro 50 postes devraient être supprimés dans le département en 2019 et 44 dans le Var.

Pour la CGT-Finances publiques, les agents d’accueil sont sous pression, les mails ont un mois et demi de retard et les contrôles fiscaux seront plus superficiels avec ces suppressions de postes.
 

Françoise Billo, déléguée CGT-Finances publiques Cagnes-sur-Mer se montre fataliste : "Les suppressions de postes cela fait trente ans qu'on les subit. Pour nous le travail devient juste de plus en plus difficile".


Les syndicats craignent un appel accru aux vacataires pour effectuer le travail des agents dont les postes seront supprimés.
 

Remonter à la source


L'annonce de ces suppressions de postes tombe en même temps que le début du prélèvement à la source. Une réforme qui a surpris beaucoup de contribuables azuréens comme le montre ce reportage
 
Attention si vous voulez vous renseigner sur le prélèvement à la source, de nombreux centres des Finances publiques sont ouverts seulement le matin :

 Horaires d'ouverture des centres des finances publiques dans les Alpes-Maritimes :