La Fondation de Nice : l'épicerie solidaire "Solid'actes"

L'épicerie solidaire "Solid'actes" n’est pas comme les autres puisqu’elle est participative. Pour avoir droit de faire ses courses à prix très réduits, les bénéficiaires doivent travailler à l'intérieur du magasin.
 
L'épicerie solidaire "Solid'actes", une épicerie où chacun met la main à la pâte
L'épicerie solidaire "Solid'actes", une épicerie où chacun met la main à la pâte © France 3 Côte d'Azur
Comme chaque semaine, les denrées fournies par la banque alimentaire sont déchargées et placées dans les rayons de l'épicerie solidaire "Solid'actes" à Nice.

Ce sont les clients de l’épicerie qui se charge de cette mise en place.

Une solidarité participative.

Les bénéficiaires de l’épicerie solidaire sont les habitants des quartiers populaires de l’est de Nice, des familles à faibles revenus.

C'est la Fondation de Nice, toujours très active, qui est à l'origine de la création de l'épicerie solidaire "Solid'actes".Les denrées alimentaires leur coûtent 10 fois moins cher que dans un magasin classique.
Une fois la mise en place terminée, les bénéficiaires font leurs courses.

Cette aide est vitale nous confient certains bénéficiaires.

Au moins une fois par mois, on est appelé à participer. Et on est même fier de donner un coup de main, aujourd’hui j’ai acheté de la viande et des légumes pour seulement 3 euros nous explique l’un des consommateurs Romain Nyangan.


En fonction du nombre de bouches à nourrir et des revenus, une quantité maximale est déterminés pour chacun d’entre eux.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société économie