Journée d'action des enseignants et des parents d'élèves

Photo d'illustration / © THOMAS SAMSON / AFP
Photo d'illustration / © THOMAS SAMSON / AFP

Alors que la carte scolaire se dessine, avec une réunion cet après-midi entre les syndicats et l'inspection académique, le SNU-ipp estime qu'avec 32 fermetures de classes pour 16 ouvertures annoncées, le compte n'y est pas. Certains enseignants sont en grève, soutenus par les parents d'élèves.

Par Catherine Lioult

L'inspection académique prépare déjà la rentrée scolaire de septembre et dès jeudi dernier, les chiffres sont tombés. Elle a  établi ses priorités pour les Alpes-Maritimes. Il s'agit de propositions, et donc d'une base de négociations avec les syndicats.

32 FERMETURES POUR 16 OUVERTURES DE CLASSES

Selon le SNU-ipp, principal syndicat dans le primaire, le Ministère de l'Education Nationale attribue 28 nouvaux postes pour les Alpes-Maritimes.  Plus localement, l'Inspection Académique propose 32 fermetures de classes pour 16 ouvertures et 10 postes d'enseignants remplaçants.  Le syndicat ne comprend pas le mode de calcul, et le résultat final.

UNE MANIFESTATION DEVANT LE RECTORAT

Faire pression pendant la réunion du  comité technique : c'est ce que compte faire les enseignants et les parents d'élèves. Ainsi, dès 13 heures, ils manifesteront à Nice, en espérant infléchir la position de l'inspection académique. Ils demandent aussi plus de postes d'enseignants spécialisés, parents pauvres de l'éducation nationale selon le syndicat.

REPORTAGE : C.FAZI, S.NEUQUELMAN ET B. MARIANI DANS UNE ECOLE DE ST-LAURENT-DU-VAR

Grève dans une école à St-Laurent-du-Var
Dans les Alpes-Maritimes, appel à la grève du Snu-ipp pour protester contre les fermetures de classes; Intervenants : Bénédicte Thomas, Sébastien Thomas et Gilles Jean, du Snu-ipp - C.FAZI, S.NEUQUELMAN ET B.MARIANI


Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus