• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Les chauffeurs de bus de l'ouest niçois en colère

© France 3 Côte d'Azur
© France 3 Côte d'Azur

Ils observent une grève illimitée depuis 4 jours pour protester contre les conditions de travail imposées par leur nouvelle direction.

Par Catherine Lioult

Au 4ème jour de grève, le conflit qui oppose les chauffeurs de bus à leur direction se durcit:  aucun bus ne circule plus sur les 16 lignes de Lignes d'Azur qui relient Nice, St-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer et Vence.

 / © France 3 Côte d'Azur
/ © France 3 Côte d'Azur


Autrefois exploitées par  "Les Rapides de la Côte d'Azur", ces lignes le sont depuis l'automne dernier par  la société Kéolis Baie des Anges  à l'issue d'un appel d'offres.
Depuis syndicats et direction s'opposent sur les conditions d'emploi et l'organisation du travail. 
Un des points de blocage concerne le niveau des cotisations  pour le comité d'entreprise, 1, 8 % avant l'automne, 0,4 % désormais, soit le taux légal de base.
Les conducteurs de bus qui ont lancé le mouvement ont été rejoints aujourd'hui par les agents de maîtrise (la société emploie 152 salariés).
les négociations sont  au point mort.

Sur le même sujet

Le Dr Guevara explique la portée de cette modélisation numérique

Les + Lus