Battu par Naples 2 à 0, l'OGC Nice ne disputera pas la phase de groupes de Ligue des champions

Naples fait la différence à l'Allianz Riviera face à Nice / © Maxppp
Naples fait la différence à l'Allianz Riviera face à Nice / © Maxppp

Battu par Naples, l'OGC Nice ne disputera pas la phase de groupes de Ligue des champions.  Les voisins italiens battent les Aiglons par 2 buts. Les hommes de Favre jouront donc la ligue Europa.

Par @annelehars

>> 32.103 spectateurs étaient à l'Allianz ce soir pour voir le Gym s'opposer aux Italiens du SSC Napoli.

Les Aiglons ont été éliminés en barrage retour de Ligue des champions après leur défaite contre Naples (0-2) à l'Allianz Riviera.

Déjà vainqueurs à l'aller (2-0), les Italiens valident leur billet pour la Ligue des champions, tandis que les Niçois disputeront la Ligue Europa.

Nice, qui a aligné ses deux vedettes Wesley Sneijder et l'attaquant Mario Balotelli, a encaissé deux buts en seconde période, José Callejon (48e) et Lorenzo Insigne (89e) ayant marqué pour les Napolitains.


Le Gym a pourtant livré une première période intéressante, sans encaisser de but et en comptant sur un excellent Allan Saint-Maximin, virevoltant.


Les Aiglons, battus 2-0 à l'Aller mercredi dernier en Italie, devainent marquer face aux footballeurs napolitains. Au moins deux fois et sans prendre de but s'il vous plait !

En direct du stade, nos équipes vous ont fait vivre les meilleurs moments de ce choc :

Premier but marqué par Naples - But de Callejon...


José Calleron a inscrit son but au retour des vestiaires (48e) et les Italiens auraient même pu corser l'addition dans la foulée, mais la frappe du Belge Dries Mertens a été repoussée par le poteau (50e).

Ce dernier a inscrit un but en toute fin de rencontre (89e).

 

Quelques sifflets pour Balotelli

Les cadres ont un peu déçu, sauf Dante, impeccable en chef de défense, ce qui représentait pas mal de travail face à une équipe si offensive.
Le ballet des joueurs de Maurizio Sarri a du coup privé Sneijder et Balotelli de ballons. Le buteur italien, peu inspiré, est même sorti (78) sous les sifflets d'une partie du stade mais aussi escorté des "Super Mario" consolateurs de la bruyante populaire sud.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le berger de Caussols devant la cour d'assises des Alpes-Maritimes (06)

Près de chez vous

Les + Lus