Cet article date de plus de 7 ans

Maurice Agnelet: "Il ne m'accuse pas"

Ce matin, Guillaume Agnelet a accusé son père d'avoir tué Agnès Le Roux. Cet après-midi, l'accusé s'est exprimé: "ce n'est pas sérieux". Maurice Agnelet est apparu très souriant. trop souriant pour la partie civile: "C'est une torture".
Maurice Agnelet, en 2014 , devant la cour d’assises d’appel d’Ille-et-Vilaine.
Maurice Agnelet, en 2014 , devant la cour d’assises d’appel d’Ille-et-Vilaine. © FTV
Cet après-midi, le président de la Cour d'assises a interrogé Maurice Agnelet sur les propos de son fils,Guillaume, qui l'accuse pour la première fois d'avoir tué Agnès Le Roux.

"Le pauvre garçon, ça s'aggrave. Je crois qu'il est très malheureux, ça ne va pas dans sa tête... Peut-être que ça lui fait du bien".


Maurice Agnelet ne comprend pas l'attitude de son fils et assure qu'il ne lui a jamais fait de confidence qui pourrait penser qu'il a tué Agnès Le Roux. Il se défend:"Je n'ai jamais rien dit de tel à Guillaume."

"Il ne m'accuse pas"

Me Témime, avocat de la partie civile l'interroge également: "Vous ne comprenez pas de ce que vous accuse votre fils ?" Réponse de Maurice Agnelet: "Il ne m'accuse pas!"

Et il poursuit: "Ce n'est pas sérieux. Et j'ai partagé l'héritage avec lui."


Ce rapport à l'argent provoque une réaction forte:"Est-ce que vous êtes capable de parler d'autre chose que d'argent ?", lui assène Me Témime.


Le sourire

Maurice Agnelet répond donc successivement à Philippe Dary, le président de la Cour, Me Témime, avocat de la partie civile puis à l'avocat général, Philippe Petitprez. A chaque fois, en souriant ou en tentant le trait d'humour: "J'ai commencé la journée pas encadré et là je suis encadré (ndlr: il  a été placé sous écrous après la déposition de son fils Guillaume). Qui peut-être sûr de comment on peut finir la soirée ?" Son avocat  Me Saint-Pierre dodeline de la tête, pas très heureux semble-t-il de la sortie de son client.

Me Temime s'emporte: "Gardez un peu de dignité dans votre manière de répondre monsieur Agnelet. La matinée a été très difficile pour la partie civile."


"Une tragédie familiale"

Me Saint-Pierre prend alors la parole et se tourne vers son client, Maurice Agnelet: "C'est une tragédie familiale. Monsieur Agnelet, il est toujours temps d'évoluer dans la réflexion. Vous avez jusqu'à mercredi et la venue à la barre de Guillaume pour cela."
Face à la supplique de son avocat, Maurice Agnelet est resté muet.

 

"C'est une torture"
Me Témime, avocat de la partie civile: "Si Maurice Agnelet a encore un soupçon d'humanité, qu'il dise enfin la vérité. J'aimerai que ça cesse. C'est une torture."

Me Saint-Pierre, avocat de Maurice Agnelet: "Il ne faut pas attendre que Maurice Agnelet fende la cuirasse. Il est prisonnier de son personnage. Il m'est déjà arrivé de prendre conscience de preuve de culpabilité. Nous n'en sommes pas encore là. J'attends le témoignage d'Annie Litas jeudi, de savoir si elle va confirmer ou non les propos de son fils, Guillaume. Ensuite, je prendrai position en tant qu'avocat".
"Plus qu'un drame, c'est une tragédie que j'ai rarement vécue en cour d'assises."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
procès agnelet justice