Nice, 42 rue Trachel : Christian Estrosi renonce à la démolition

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a finalement renoncé à la démolition des immeubles du 42 et 42-bis de la rue Trachel et le square Colonel-Jean Pierre sera également préservé. Une victoire pour les habitants du quartier.

Par Lise Riger

Les heures de réunions, une pétition et la distribution de tracts et autocollants ont fini par payer. Après des mois de lutte,  les immeubles du 42 et 42-bis de la rue Trachel ne seront pas détruits. Le square du Colonel Jean-Pierre restera à sa place. La fronde citoyenne menée par les riverains aura eu raison de la décision du Maire de Nice.

La requalification des quartiers anciens de Nice est un vaste projet de 70 millions d’euros visant à rénover plusieurs quartiers du centre ville dont la rue Trachel, mais également les secteurs de Notre-Dame, Vernier et Thiers (près de la gare)
Ce projet s’étend sur un périmètre de 70 hectares et vise principalement à :

-  Résorber l’habitat indigne et lutter contre la précarité énergétique
-  Permettre la remise sur le marché des logements vacants
-  Restructurer les commerces et les espaces publics de proximité



 

Sur le même sujet

Les + Lus