Nice : une centaine d’agents des impôts en grève

Publié le Mis à jour le

Ce mardi 12 février, le personnel des finances public du centre Cadeï, de Nice, est en grève. Une centaine de salariés a bloqué l'accès au bâtiment niçois pour dénoncer les suppressions de postes et le tout Internet.


Les fonctionnaires dénoncent également la diminution du nombre de postes. En 15 ans, 30.000 emplois ont été supprimés dans ce secteur en France. Les trois prochaines années

"Les suppression s'accélèrent. Les trois prochaines années, la direction générale veut supprimer encore 20% des effectifs. Dans les Alpes-Maritimes, nous pourrions perdre 300 ou 400 postes", tempête Christophe Choveau, secrétaire départemental de Solidaires Finances Publiques.

Il pointe également du doigt la perte conséquente du pouvoir d'achat depuis une vingtaine d'année : "Avec le gel du point d'indice, l'augmentation des cotisations retraites étalées de 2010 à 2020 nous perdons quels euros chaque années."
 

Autre point de crispation : le passage au tout numérique au détriment de l'accueil physique.

Lors de leur assemblée générale, jeudi 14 février, les syndicats détermineront la suite de leur mobilisation.