• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Nice : des centaines de manifestants s'inquiètent de la dégradation des conditions d’accueil dans les crèches

Les manifestants défilent sur la route, le long de la promenade du Paillon, à Nice. / © Jean-Paul Bierlein / France 3 Côte d'Azur
Les manifestants défilent sur la route, le long de la promenade du Paillon, à Nice. / © Jean-Paul Bierlein / France 3 Côte d'Azur

Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi dans Nice pour demander de meilleures conditions de travail et d'accueil dans les crèches. Elles répondent à un appel à manifester au niveau national.

Par Laurent Verdi

"Pour une réforme qui remette l'accueil de la petite enfance à l'endroit", ainsi commence l'appel national à manifester ce 23 mai dans toute la France visible sur le site internet du collectif "Pas de bébé à la consigne". 

Puéricultrices et assistantes maternelles sont en colère. Des préavis de grève ont été déposés par les syndicats :
  • FSU territoriale
  • Interco-CFDT
  • CGT FD Services Publics
  • CGT pour la Santé Action Sociale 
  • SAFPT pour la fonction publique territoriale
 
"Les professionnelles de la petite enfance en colère" peut-on lire sur cette banderole à Nice. / © Jean-Paul Bierlein / France 3 Côte d'Azur
"Les professionnelles de la petite enfance en colère" peut-on lire sur cette banderole à Nice. / © Jean-Paul Bierlein / France 3 Côte d'Azur
 

Contre une réforme


Une réforme des modes d'accueil est prévue par le gouvernement cet été. Il s'agirait d'assouplir les conditions d'accueil des bébés, notamment dans les crèches.
 

Selon certains syndicats et le collectif  "Pas de bébés à la consigne" :
  • le nombre de m2 prévu pour chaque enfant pourrait descendre en-dessous des 7m2 actuels avec cette future réforme pour arriver à 5,5 m2 dans les villes à forte densité de population.
  • le taux d'encadrement est aujourd'hui de cinq enfants de moins de 18 mois pour un adulte. Une ordonnance voulue par le gouvernement pourrait revoir ce taux à la hausse : 6 enfants par adulte quel que soit leur âge.
 

"Je suis là pour la qualité d'accueil des enfants. Quand on nous demande de réduire les m2, les enfants vont être les uns sur les autres alors que ce sont des petits explorateurs !" déplore une employée de crèche à Nice.


En France, il manque près de 250 000 places en crèche, la réforme voulue par le gouvernement devrait être soumise à une consultation avec les syndicats. Elle est prévue pour être mise en place au plus tard en février 2020.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus