Nice : Christian Estrosi officiellement soutenu par le parti Les Républicains

Le maire de Nice Christian Estrosi. / © Christophe Morin / MAX PPP
Le maire de Nice Christian Estrosi. / © Christophe Morin / MAX PPP

C'est fait. Le maire de Nice Christian Estrosi, qui n'a pas officiellement annoncé sa candidature à sa propre succession à l'élection municipale de mars prochain, aura l'étiquette LR.

Par Catherine Lioult

En mars prochain lors de l'élection municipale de Nice, le maire sortant Christian Estrosi portera l'étiquette de son parti. Les Républicains l'ont officiellement investi ce mercredi.
Marine Brenier, députée LR des Alpes-Maritimes et Dominique Estrosi-Sassone, sénatrice, ont  publié un communiqué. Toutes deux membres de cette commission qui investit les candidats. 

Elle a accordé son soutien à l'unanimité à Christian Estrosi afin de conduire une liste à Nice, dans l'hypothèse ou il serait candidat.... Notree famille politique lui laissera le cas échéant, mener sa campagne librement tant sur le contenu du projet que sur la composition de la liste, comme ça a été le cas sous Jacques Chirac comme sous Nicolas Sarkozy.


Dans le paysage politique niçois, cette investiture ne constitue pas une surprise puisqu'Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, rival potentiel de Christian Estrosi dans ce scrutin a renoncé à se présenter. Il en a fait l'annonce le 14 novembre dernier. Il avait alors annoncé :
 

C'est une décision mûrement réfléchie. Une décision guidée par le sens des responsabilités, de l'unité, du rassemblement. 
 

Une liste élargie


Christian Estrosi, longtemps considéré par Eric Ciotti comme "trop Macro compatible" avait  clamé son indépendance avant même son investiture LR au micro de nos confrères de Sud Radio :

Je ne sollicite le soutien de personne, mais je serai libre de bâtir ma liste comme je l'entends. Je veux les meilleurs de cette liste pour servir ma ville, comme je l'ai toujours fait, il y aura des représentants d'En Marche, des Républicains, du Modem, de l'UDI, beaucoup de représentants de la société civile. C'est ça aussi l'esprit d'ouverture dans lequel j'entends administrer ma cité.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus