Nice et Turin, deux villes gardiennes du Saint-Suaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Véronique Lupo
La procession des pénitents rouges brandissant le Saint Suaire à Nice
La procession des pénitents rouges brandissant le Saint Suaire à Nice © R. De Silvestro-FTV

C'est un des nombreux points communs entre Nice et Turin, les 2 villes ont été les gardiennes du Saint-Suaire, le linceul censé avoir entouré le corps du Christ après qu'il eut été déposé de la croix.
 

Son histoire apparaît en France au Moyen-Âge, puis le duc de Savoie l'amène de Chambery à Nice où il sera conservé pendant 7 ans au 16eme siècle avant de partir à Turin où un musée lui est consacré.
Dans ce lieu, les visiteurs peuvent découvrir l'image imprimée sur la toile, révélée par une photographie en 1898 et montrant le visage d'un homme ayant subi une crucifixion.
Cela fait 20 ans que le professeur d'histoire à Université pontificale de Rôme, Gian-Maria Zaccone, étudie l'histoire de ce linceul.

On ne peut toujours pas expliquer comment l’image du Christ a pu s’imprimer sur le Saint-Suaire.  Le commandant du Château de Nice avait dit qu’il ne fallait pas cadre le château aux ennemis parce qu’il abritait le Saint-Suaire

nous explique-t-il.
Apparu en France au 14eme siècle, le Saint-Suaire fut vendu un siècle plus tard à la maison de Savoie. Transporté en 1537 par le duc de Savoie dans une précieuse mallette, le Saint Suaire se retrouve à Nice.

C’est très émouvant

nous confie, Christian Borghese, pénitent rouge niçoise. Le vrai Saint-Suaire a été légué au Pape par le dernier roi d'Italie à une condition : ne pas quitter Turin. Il est actuellement conservé au Duomo dans un coffre, et ses apparitions publiques sont devenues très rares.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.