Nice Ultimed : Les plus gros bateaux 'Ultim' en confrontation en mai sur la Méditerranée

Le bateau Maxi Banque Populaire IX du skipper Armel Le Cleac'h devrait participer à la compétition. / © Easy Ride / BPCE
Le bateau Maxi Banque Populaire IX du skipper Armel Le Cleac'h devrait participer à la compétition. / © Easy Ride / BPCE

Les meilleurs spécialistes de la course au large Thomas Coville, Francis Joyon, Armel Le Cléac'h et Yves Le Blévec rivaliseront sur leurs puissants trimarans de la catégorie 'Ultim' du 25 avril au 6 mai pour une nouvelle course qui part de Nice, la Nice Ultimed, ont annoncé lundi les organisateurs.

Par AFP

La course, présentée en grandes pompes à Paris en présence du maire de Nice Christian Estrosi, est une première du genre. Aucune compétition n'a encore jamais été réservée exclusivement aux Ultim, ces bateaux de 32 m de long maximum pour 23 m de large maximum.

Une course unique


L'épreuve, dont le point d'orgue sera une course au large du 2 au 5 mai, durera au total 12 jours. La course sera précédée d'un 'Warm-Up' à Marseille (25-27 avril). Suivront un prologue de Marseille à Nice (27 avril) puis un tour d'exhibition le 29 avril.

Le départ de la course au large sera donné le mercredi 2 mai à 13h02 à Nice, pour deux boucles via la Corse, la Sardaigne, les îles Baléares et le littoral de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

"Un grand moment de Stress"


"Ca va être un grand moment de stress", a souligné Armel Le Cléac'h lors de la présentation. "Il y aura des moments où les vents seront très forts ou très faibles. Ca va créer des changements de situation et des revirements dans le classement".

Le vainqueur du Vendée Globe 2016/2017 étrennera en compétition son tout nouveau bateau, le Maxi Banque Populaire IX, capable de +voler+.
Face à lui, Thomas Coville (Sodebo Ultim), détenteur du record du tour du monde en solitaire et élu dimanche marin de l'année 2017, Francis Joyon (Idec Sport), détenteur du Trophée Jules-Verne, et Yves Le Blévec (Actual Ultim), actuellement sur un tour du monde à l'envers.

"Il y aura des moments où les vents seront très forts ou très faibles. Ca va créer des changements de situation et des revirements dans le classement", explique le skipper Armel Le Cléac'h.


A priori, il n'y aura pas plus que ces quatre bateaux, a confirmé Jean-Baptiste Durier, directeur de course.
François Gabart, qui tente en ce moment de battre le record du tour du monde en solo, ne devrait pas être de la partie, pas plus que Sébastien Josse (Maxi Edmond de Rothschild).

Nice Ultimed entre dans le programme du collectif Ultim, créé en décembre 2013, qui rassemble les acteurs majeurs de la course au large sur les maxi-trimarans que sont les Ultim avec en ligne de mire une course autour du monde en 2019.

Sur le même sujet

Les transports en commun gratuits à Aubagne

Près de chez vous

Les + Lus