Nice : la ville met en vente les parkings Massena et Saleya

Ce parking sera vendu par la ville au plus offrant. / © A. MASSEGLIA / FTV
Ce parking sera vendu par la ville au plus offrant. / © A. MASSEGLIA / FTV

Les parkings de Massena et Saleya sont mis en vente par la ville. Pour le chef de file de l'opposition, on vend les bijoux de famille, pour la commune, les parkings relais sont prioritaires.

Par Catherine Lioult

L'un comprend 325 places, l'autre 571. A Nice, les parkings Massena et Salaya sont très bien placés, en plein centre ville. Ils sont exploités par la commune qui a décidé de s'en séparer. 

 Philippe Pradal  est le premier adjoint de Christian Estrosi. Il justifie cette décision : le rôle de la collectivité est d'aller là où le privé ne va pas, c'est d'aller là où elle pense qu'elle fait mieux que le privé.

Les parkings pour être attractifs, doivent être développer des services comme le nettoyage, la conciergerie ou encore la recharge de véhicules électriques, ce qui selon lui, n'est pas du ressort d'une commune.

 
P. PRADAL (06)
Le premier adjoint de la ville de Nice explique pourquoi la commune met en vente deux parkings.


La vente de bijoux de famille pour Patrick Allemand


Patrick Allemand, conseiller municipal PS et conseiller métropolitain,  ne comprend pas cette décision et le fait savoir dans un communiqué.
 

Il estime que cette décision de vendre deux parkings permet à la ville de ne pas faire d'emprunt pour financer les travaux  en souterrain de la ligne deux du tram.
 
P. Allemand, conseiller municipal PS à Nice(06)
Le chef de fille de l'opposition niçoise conteste la vente de deux parkings par la ville.


La ville de Nice propose au total 19 000 places de stationnement .  Il existe 38 parkings. Après Massena et Saleya, d'autres pourraient être cédés par la suite.
A l'inverse, la ville de Cannes a opté pour la reprise en régie municipale de huit parkings de la ville.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus