L'OGC Nice incapable de s'imposer face à Montpellier

Nice s'est incliné 1-0, samedi 22 septembre, sur le terrain de Montpellier lors de la 6ème journée de Ligue 1. Un mauvais résultat qui plonge les Aiglons à la 14ème place du classement.

L'OGC Nice n'a pas réussi a battre Montpellier, le 22 septembre 2018
L'OGC Nice n'a pas réussi a battre Montpellier, le 22 septembre 2018 © SYLVAIN THOMAS / AFP

Montpellier a concrétisé sa domination en se créant quatre occasions et en inscrivant son seul but par Laborde. A la 35e minute, l'ancien Bordelais profitait d'un ballon relâché par le gardien niçois Walter Benitez, coupable d'une erreur, pour débloquer son compteur personnel et celui d'une attaque jusque-là en panne.

Cinq minutes après (41e), le milieu de terrain Junior Sambia gâchait une balle de break en plaçant une reprise sur le poteau. Étouffé par le pressing héraultais, Nice n'existait pas, si ce n'est par quelques coups d'éclat et provocation de Balotelli, visiblement très nerveux.
 
Patrick Viera, entraîneur de l'OGC Nice, dépité, après la défaite de son équipe (1-0) face à Montpellier, le 22 septembre 2018
Patrick Viera, entraîneur de l'OGC Nice, dépité, après la défaite de son équipe (1-0) face à Montpellier, le 22 septembre 2018 © SYLVAIN THOMAS / AFP


Malgré un changement tactique, après l'entrée de l'attaquant Myziane Maolida aux dépens du défenseur Olivier Boscagli, Nice ne débordait jamais la solide défense héraultaise.
L'équipe de Vieira ne cadrait qu'une frappe par son latéral droit algérien Youcef Atal (83e). La tête de Dante (80e) et le dernier coup franc de Balotelli (90+2e) filaient au-dessus de la transversale. Et les espoirs azuréens avec. 

 
Patrick Vieira, entraîneur de l'OGC Nice : "Je n'ai pas aimé le manque d'envie de l'équipe"
"Ce n'est pas le problème de Balotelli, mais de l'équipe. Quand on joue un match de ce niveau-là, si l'adversaire en veut plus que nous, c'est un mauvais départ.
Je n'ai pas aimé le manque d'envie et de détermination de l'équipe. On n'a pas été présent dans les duels. Avant de penser à gagner, il y a un minimum, et on ne l'a pas fait dans ce match. Avec une telle première période, on ne peut pas espérer mieux. Je ne sais pas si on a eu un excès de confiance après nos deux derniers résultats. Montpellier nous ne nous a pas posé énormément de problèmes, mais a fait preuve de plus d'envie. Mario
(Balotelli), qui n'est pas prêt physiquement, a été à l'image de l'équipe."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter