Des projectiles tirés sur l’école Jean-Macé de Nice, pas de blessé

Publié le Mis à jour le

Une enseignante a découvert plusieurs impacts au premier étage de l’école située à Pasteur ce jeudi à la mi-journée à Nice. La police scientifique est sur place. Il s'agirait de bille d'airsoft.

Une fenêtre de l’école Jean-Macé, dans le quartier Pasteur à Nice, a été perforée par plusieurs projectiles, sans faire de blessé. Les enfants n'étaient pas présents dans la salle, située au première étage de l'établissement, au moment des faits.

Selon la ville de Nice, contactée par France 3 Côte d’Azur, il s’agit d’impacts de balles. La direction départementale de la sécurité publique précise qu'un équipage de police scientifique est sur place.

La maire de Nice, Christian Estrosi a révélé l’information sur son compte twitter ce jeudi à 14h45.

C’est une enseignante de l’établissement qui aurait découvert à 12h 30 du verre brisé au sol, puis plusieurs impacts dans une cloison.

La police municipale va renforcer sa surveillance autour de l’établissement annonce Christian Estrosi. Une cellule psychologique a été ouverte au sein de l'école Jean-Macé pour les enfants ou personnels qui éprouveraient le besoin d'être soutenus.

MISE A JOUR 17h10 : Dans un tweet, le maire de Nice indique que les projectiles seraient des "billes en plastique type airsoft" :


Réaction de Christian Estrosi ce jeudi soir :

"Je condamne avec la plus grande fermeté ces actes inqualifiables commis au sein de lieux qui constituent des sanctuaires de la République ! La ville de Nice a mis à disposition des services de l’Etat toutes ses compétences afin que les auteurs soient retrouvés et conduits au plus vite devant la justice. J’ai demandé par ailleurs à la police municipale de renforcer la surveillance autour des écoles. Un dépôt de plainte sera effectué au nom de la ville de Nice dès ce vendredi matin."