Le stationnement restera gratuit les dimanches et jours fériés à Nice

Des véhicules stationnés sur des places payantes. / © France 3 Côte d'Azur
Des véhicules stationnés sur des places payantes. / © France 3 Côte d'Azur

Le principe de la gratuité des 8.500 places de stationnement en surface les dimanches et jours fériés, toute l’année, a été confirmé ce vendredi en conseil municipal de Nice.

Par Michel Bernouin

Cette fois le message est clair : non, le stationnement dans la rue ne sera pas payant les dimanches et jours fériés à Nice. La question agitait la capitale azuréenne depuis l’affiche des nouveaux tarifs sur les horodateurs qui indiquaient "Stationnement payant tous les jours de 9h à 20h […] du 01/05 au 31/08 y compris dimanche et jours fériés".

Pas plus de 32 euros "d'amende" par jour


Autre éclaircissement, celui concernant les "amendes", ou plus exactement désormais de "forfaits post-stationnement". Le montant du forfait s’élève à 16 euros, et il est "renouvelable" toutes les 2h15. Théoriquement, un automobiliste stationnant toute la journée sur la même place risquerait donc jusqu’à 64 euros.

Nous avons décidé de faire au maximum deux contrôles par jour, a rectifié le maire de Nice, Christian Estrosi.


Dans le pire des cas, si vous ne payez pas à l’horodateur, vous écoperez au maximum de 32 euros de "forfait post-stationnement".

Les élus ont également voté l’extension du périmètre du stationnement payant le long de la ligne 2 du tramway "pour réglementer le stationnement sur la voirie du boulevard Cassin" (sur un tronçon compris entre la rue du Docteur Emile Roux et l’avenue des Grenouillères), et dans le quartier du port, sur le boulevard Franck Pilatte "afin de lutter contre les voitures ventouses sur ce secteur".



A lire aussi

André Capel (83)

Les + Lus