TECHNOLOGIE. Le logiciel Anacrim recoupe les informations dans les enquêtes criminelles

Le logiciel informatique Anacrim a permis de relancer l'affaire Grégory en 2017. / © France 3 Côte d'Azur
Le logiciel informatique Anacrim a permis de relancer l'affaire Grégory en 2017. / © France 3 Côte d'Azur

Le logiciel Anacrim est un outil complexe, mais très puissant. Il permet aux gendarmes, comme ceux des Alpes-Maritimes, d'établir des liens et de recouper les informations dans le cadre d'une enquête criminelle. 

Par Léa Bouquet

Le logiciel Anacrim est un outil complexe, mais très puissant. Il permet aux gendarmes, comme ceux des Alpes-Maritimes, d'établir des liens et de recouper les informations dans le cadre d'une enquête criminelle.

Anacrim a relancé l'affaire Grégory

Ce programme permet de réaliser des schémas relationnels et des chronologies, même lorsque les protagonistes d'un dossier sont nombreux. Il regroupe et recoupe l'ensemble des données, enregistrées informatiquement lors d'une audition ou d'un témoignage. Il est donc possible de savoir qui a rencontré qui, à une heure donnée. L'outil a pour but d'ouvrir le champ des hypothèses, pour ne passer à côté d'aucune piste

Anacrim crée des liens entre les protagonistes, impliqués dans une enquête criminelle. / © France 3 Côte d'Azur
Anacrim crée des liens entre les protagonistes, impliqués dans une enquête criminelle. / © France 3 Côte d'Azur

En 2017, Anacrim a pu relancer l'affaire Grégory, ce qui a entraîné la mise en examen des époux Jacob. Le logiciel a également été utilisé dans l'enquête sur la mort du Major Brière, à Peille, dans les Alpes Maritimes, en octobre 2012. Le meurtrier a été retrouvé et condamné à 20 ans de prison grâce à cet outil. 

► Visionnez le sujet de notre rédaction, diffusé le 31 janvier :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Seize actrices noires et métisses sur le tapis rouge contre les discriminations

Les + Lus