VIDEO. Trois Azuréens vont pour la 3e fois affronter le pôle Nord : "une fuite vers le beau, le magique, la nature"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Véronique Lupo

C'est la 3e fois que Flavien, Thomas et Vincent se préparent pour aller au pôle Nord, cette fois en Norvège en mars. S'ils sont un peu "givrés", ils ont surtout un grand coeur et une réelle mentalité d'aventuriers. C'est sur les sommets d'Isola qu'ils s'entraînent chaque semaine.

C'est la troisième fois que Flavien, Thomas et Vincent se préparent pour aller au pôle nord. Le séjour est prévu en Norvège, en mars prochain.

Quelque part ici :

S'ils sont un peu "givrés", ils ont surtout un grand cœur et une réelle mentalité d'aventuriers.

C'est sur les sommets d'Isola dans les Alpes-Maritimes qu'ils s'entraînent chaque semaine.


Avec leur association "Jusqu'au bout de vos rêves", ils se sont lancés pour défi de repartir dans le grand froid avec une destination encore plus lointaine et encore plus fraîche : la Norvège.

Une expédition en ski de 300 kilomètres en 42 jours en traînant leurs affaires et étant complètement coupés du monde extérieur.

Montrer l'exemple à d'autres jeunes

S'ils ont un désir d'aventure, de sortir de leur quotidien, de repousser les limites, ils souhaitent surtout montrer l'exemple à d'autres jeunes et pour cela ils réalisent des films qu'ils diffusent sur YouTube.

On cherche les plus belles émotions que la vie peut offrir et veut montrer que l'on peut décrocher un rêve. C'est une aventure pour inspirer les autres,

Thomas Jarrey.

Le seul endroit où on peut se sentir réveillé, c'est dans la nature,

Vincent Lavrov.

Ces 3 copains ont choisi de faire de leurs rêves une réalité. Ils veulent franchir l'infranchissable et découvrir ce que beaucoup auraient du mal à imaginer. Entre pandémie et stress quotidien, c'est dans un contexte particulièrement compliqué que ces Azuréens ont décidé d'effectuer cette fuite vers le beau, le magique, la nature.

"On est endormi en société et le seul endroit où on peut se sentir réveillé c'est dans la nature", commente Vincent Lavrov.

Avec leur association, ils réalisent des films pour inciter d'autres personnes à faire comme eux... Avec humour !


"On s'est fait une nuit à la fraîche, il faisait -14 degrés et on a dormi sous une tente dans laquelle il faisait -10 degrés et il y avait beaucoup de vent" précise Flavien Hillat.

Parfois en solo il n'y a même pas de tente. Des conditions extrêmes qu'ils ont déjà affrontées lors des précédents voyages. 

Partis de Nice en mars 2021, Flavien, Thomas et Vincent s'étaient donné comme défi de traverser le grand ord suédois pendant 40 jours à ski-pulka. La pulka est un traîneau utilisé pour transporter le matériel pour le campement et les réserves de nourriture. 


Ces 3 amis montrent ainsi que l'on peut vivre autrement en côtoyant d'autres dangers et surtout d'autres horizons.

La question est, jusqu'où iront-ils ? Au bout de leurs rêves?