Unesco : les Alpes de la Méditerranée, le dossier porté par les Alpes-Maritimes, Monaco et l'Italie

Le dossier est porté par le groupement Européen de Coopération Territoriale « Parco Alpi-Marittime / Mercantour /Monaco. Il a été déposé à l'Unesco par l'Etat Italien, au nom de tous les co-candidats. / © MAX PPP
Le dossier est porté par le groupement Européen de Coopération Territoriale « Parco Alpi-Marittime / Mercantour /Monaco. Il a été déposé à l'Unesco par l'Etat Italien, au nom de tous les co-candidats. / © MAX PPP

C'est un territoire de plus de 200.000 hectares au total à cheval entre la France, le Rocher et le Piémont. Cet espace d'exception, entre mer et montagne  postule pour un classement au patrimoine mondial de l'Unesco. Verdict en 2019 !

Par Catherine Lioult

L'Italie, le département des Alpes-Maritimes et la principauté de Monaco portent un projet commun et ils croisent les doigts. Le site transfrontalier de 268.000 hectares  sur 80 communes (qui comprend à la fois une partie du littoral des Alpes-Maritimes, Monaco et les Alpes du Sud tant côté français qu'italien) constitue "Les Alpes de la Méditerranée".

Le territoire porté par Les Alpes de la Méditerranée, soit 80 communes. / © Infographie site du conseil départemental 06
Le territoire porté par Les Alpes de la Méditerranée, soit 80 communes. / © Infographie site du conseil départemental 06


Un dossier de candidature de 400 pages a été déposé l'Etat Italien, au nom de tous les co-candidats, auprès des experts de l'Unesco pour faire reconnaître les origines géologiques  d'un territoire qui remonte à 400 millions d’années, et la fabuleuse diversité des paysages, de la faune et de la flore.


Sur son site, alpmediterranee  explique que le dépôt de cette candidature est l'aboutissement d'un projet transfrontalier de plus de 10 ans.
 

De toutes les appellations les plus prestigieuses qu’un bien ou un site rêve de porter,  celle d’inscription au Patrimoine mondial de l ’UNESCO est sans aucun doute la plus prisée. Ce titre, des plus honorifiques  et des plus emblématiques, permettrait à ce territoire, un rayonnement au niveau international et assurerait pour toujours une préservation de ses biens naturels géologiques.



Une visite sur le terrain est prévue à l'automne prochain et 22 délégations internationales devraient faire le déplacement. L'Unesco dira en juillet 2019 sa décision.

A lire aussi

Sur le même sujet

Seize actrices noires et métisses sur le tapis rouge contre les discriminations

Les + Lus