Personne ne veut de la gare de la ligne nouvelle dans les Alpes-maritimes

La consultation publique à propos de la future ligne nouvelle de la SNCF vient de débuter. L'occasion de donner son avis notamment sur l'emplacement des gares dans l'ouest des Alpes-Maritimes. Tous les élus sont pour la ligne nouvelle, mais aucun ne veut accueillir sa gare.

Par Olivier Le Creurer

7h30 gare routière de Sophia Antipolis : c'est l'heure de pointe. Cannes, Antibes, Nice, les bus affluent de tout le département. A leur bord, des usagers qui verraient d'un bon oeil, la création d'une gare sncf dans Le technopôle. Parce que tous les matins, c'est le même serpentin. Des kilomètres de voitures, camions, bus, rejoignent péniblement Sophia Antipolis. Une saturation que la future ligne nouvelle SNCF ambitionne de limiter.

Mougins ? Non !

Mais problème, de nouvelle gare, personne n'en veut. Dans la zone des Gréguières, à Mougins ? Le maire a un autre projet, des logements et des commerces. Il avait dit oui une gare, un peu plus à l'est, et à condition d'obtenir un échangeur de l'autoroute sur cette zone. Finalement l'Etat ne l' y aidera pas. Du coup, la gare sur sa commune, il n'en veut plus.

Valbonne ? Non !

Une gare au Fugueiret, sur la commune voisine de Valbonne. Là non plus,  le maire n'est pas d'accord. Parce qu'au Fugeiret aussi, il y a d'autres projets.  La Communauté d'agglomérations de Sophia Antipolis envisage d'y implanter une "cité du savoir".

En résumé tous les élus sont pour la ligne nouvelle, mais aucun ne veut accueillir sa gare, ses quais interminables, ses milliers de places de parking et le surplus de trafic auto qu'elle engendrerait. Les associations favorables à la ligne nouvelle s'en désolent.

Au mieux en 2030

La gare de l'ouest des alpes maritimes verra le jour au mieux en 2030. Mougins ou Valbonne, Bréguières ou Fugueiret. La concertation publique qui démarre permettra aux populations de donner leur avis. Le dernier mot reviendra à l'Etat.
Polémique nouvelle gare LGV
Tous les élus sont pour la ligne nouvelle, mais aucun ne veut accueillir sa gare, ses quais interminables, ses milliers de places de parking et le surplus de trafic auto qu'elle engendrerait



Sur le même sujet

Les + Lus