• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Alpes-Maritimes : 29 000 interpellations à la frontière et 245 passeurs de migrants arrêtés l'an dernier

Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes / © France 3 Côte d'Azur
Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes / © France 3 Côte d'Azur

Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes, donne ce mardi des chiffres au sujet de la lutte contre l'immigration clandestine : 29 000 interpellations à la frontière franco-italienne et 245 passeurs arrêtés et remis à la justice en 2018.

Par Laurent Verdi

Ces chiffres sont élevés : 29 000 interpellations et 245 arrestations de passeurs qui ont été remis à la justice et condamnés. Le préfet des Alpes-Maritimes a effectué cette annonce ce mardi chez nos confrères de France Bleu Azur lors de l'émission matinale diffusée sur France 3 Côte d'Azur.
 
Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes
En 2018 : 30 000 interpellés à la frontière franco-italienne et 245 passeurs arrêtés et remis à la justice.

 


En baisse par rapport à 2017


En 2017, il y a eu 50 000 interpellations et 360 passeurs remis à la justice et condamnés selon le préfet. Le plus haut représentant de l'État dans les Alpes-Maritimes insiste sur le fait que cette année le rapport entre les interpellations et les condamnations de passeurs est toutefois plus élevé.
 
 

"Ce qui doit être retenu c’est que depuis le début de la crise migratoire en 2014, 165 000 clandestins ont été interpellés et remis aux autorités italiennes", explique Georges-François Leclerc, préfet des Alpes-Maritimes.


Le préfet a aussi annoncé que le conseil départemental et les services de l’État ont accueilli et hébergé près de 2000 mineurs non accompagnés, soit 4 fois plus qu'en 2017.

Revoir l'interveiew intégrale de cette matinale.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le procureur de la république de Nice fait le point sur le dossier de l'avalanche d'Entraunes

Les + Lus

Les + Partagés