• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Primaire de la gauche : on vote plus pour le second tour dans les Alpes-Maritimes

© JOEL SAGET / AFP
© JOEL SAGET / AFP

Qui, de Manuel Valls ou Benoît Hamon,  portera les couleurs socialistes à l'élection présidentielle ? Dans les Alpes-Maritimes, la participation à midi est en hausse de 20% en moyenne.

Par Catherine Lioult

Dans les Alpes-Maritimes dimanche dernier pour le premier tour de la primaire organisée par le PS, 16 791 personnes au total s'étaient  déplacées dans l'un des  82 bureaux de vote du département.
A l'inverse de la tendance nationale, c'est l'ancien premier ministre de François Hollande, Manuel Valls, qui arrive en tête, avec 34, 95 % des suffrages, devant Benoît Hamon ( 33, 08%) et les autres candidats.
Ce dimanche, depuis 9 heures, tout est prêt pour accueillir les votants, et on vote plus que dimanche dernier à la même heure. La participation à midi en moyenne est en hausse, de plus de 20%.



LES FORCES EN PRESENCE


Chaque Français inscrit sur les listes électorales peut, comme au premier tour, glisser son bulletin jusqu'à 19 heures moyennant un euro. Grand vainqueur dimanche dernier avec 36% des voix, Benoît Hamon, 49 ans, est en position de favori face à l'ancien Premier ministre, 54 ans (31,5%), d'autant qu'il a reçu l'appui du troisième homme du scrutin, Arnaud Montebourg.


LA PARTICIPATION, UN ENJEU POUR LES DEUX FINALISTES


De fait, le bon déroulement du scrutin et le niveau de participation sont un enjeu crucial pour l'avenir du vainqueur et du PS. Après seulement 1,6 million de votants au premier tour (soit un million de moins qu'en 2011), les deux finalistes sont au moins d'accord pour espérer approcher "les deux milions de votants", ce qui resterait encore modeste par rapport à la droite qui avait attiré en novembre plus de quatre millions.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus