Vaqui : la Reine du Félibrige ambassadrice de la langue et de la culture d'Oc

Adeline Bascaules-Bédin, Reine du Félibrige, en compagnie du Capoulié Jacques Mouttet. / © Eliane Tourtet / France Télévisions
Adeline Bascaules-Bédin, Reine du Félibrige, en compagnie du Capoulié Jacques Mouttet. / © Eliane Tourtet / France Télévisions

Tous les 7 ans le Félibrige se choisit une reine. Si sa fonction est symbolique, elle est néanmoins l’ambassadrice de tous les pays d’Oc. L’année dernière lors du congrés de Bergerac, Adeline Bascaules-Bedin est devenue la nouvelle Reine du Félibrige.
 

Par Eliane Tourtet

Adeline Bascaules-Bedin est la nouvelle reine du Félibrige. Elle sera ambassadrice de la langue et de culture occitanes pendant plusieurs années.

Reino per 7 an

Comme le veut la tradition, chaque reine porte le costume de la région dont elle est originaire. La Reine Adeline porte le costume de paysanne de la vallée de Campan, dans les Pyrénées.

Je suis la 21ème reine du Félibrige.

La coiffe des paysannes de Campan

La coiffe est faite d’un foulard de tissu fleuri et coloré noué sur la tête. On l’arrange de manière à laisser une pointe sur le côté : la pointe à gauche pour une fille célibataire, à droite pour une femme mariée.
La Reine du Félibrige lors du tournage de Vaqui. / © Eliane Tourtet / France Télévisions
La Reine du Félibrige lors du tournage de Vaqui. / © Eliane Tourtet / France Télévisions

Un costume de bergère pour une reine

Le costume se compose de nombreux vêtements : une longue chemise en lin, une culotte fendue, «  eth pisha-dreit », par-dessus un jupon blanc, puis la jupe en droguet rayé et pour finir «  eth davantau ». Le casabet termine la tenue. C’est une petite veste élégante porté sur la chemise. Symbole du « reinage » et de sa continuité, la reine porte un rameau d’olivier en argent.

Des femmes autonomes

Les femmes de la vallée de Campan disposaient d’argent propre en vendant directement leur beurre ou en se louant comme bergères. Avec cet argent elles pouvaient s’acheter des tabliers, des chaussures ou des sabots.

Les femmes de la vallée de Campan ne dépendaient pas de leur mari ou de leur père.

Eth capulet, un carré de laine rouge bordé de noir typique des femmes de Campan. / © Eliane Tourtet / France Télévisions
Eth capulet, un carré de laine rouge bordé de noir typique des femmes de Campan. / © Eliane Tourtet / France Télévisions

Eth capulet

Le capulet intrigue : c’est un carré de laine bouillie, rouge bordé de noir. Il se porte sur la tête. Déplié, il couvre les épaules. Pour être plus libres, les femmes le pliaient en carré et le portaient comme un couvre-chef. Obligées de se tenir parfaitement droite, le capulet donne fière allure.

Dis Aups i Pireneu

La Reine du Félibrige est reine pour 7 ans.
Elle va parcourir l’Occitanie des Alpes aux Pyrénées, digne ambassadrice de la langue et de la culture d’Oc.


VAQUI-REPORTAGE : Eliane TOURTET
La Reine du Félibrige
ambassadrice de la langue et de la culture d'Oc

Revoir l'émission complète
 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus