Report du procès pour maltraitance sur animaux au 11 février 2015

Deux frères de Sospel devaient  répondre de  cruauté sur animaux devant le tribunal correctionnel de Nice mais leur avocate a obtenu un report du procès, le temps d'établir des expertises psychiatriques pour les prévenus.

© France 3 Côte d'Azur
Sur les hauteurs de Sospel le 5 mai dernier, après les plaintes de riverains, les forces de l'ordre interviennent dans une propriété privée sur ordre du Procureur de la République. 
Sur les lieux, les gendarmes découvrent 17 chiens affamés, couverts de parasites; pire, ils mettent au jour un charnier dans un tas de fumier. Les animaux seront pris en charge par la SPA.

Les prévenus nient 

Les propriétaires de la ferme sont deux frères, César, 74 ans, et Gabriel, 68 ans. Ils nient tout acte de maltraitance.
Ils devaient comparaître devant le tribunal correctionnel de Nice pour blessures involontaires, sévices graves, actes de cruauté et détention de chiens non identifiés mais leur avocate à fait valoir des handicaps pour surdité, qui nécessitent des expertises psychiatriques.  Le procès est donc reporté au 11 février prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux