Saint-Paul-de-Vence : et si l'entrée du village était payante

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lioult .

A Saint-Paul-de-Vence, Claude Granereau, un candidat à l'élection municipale, propose dans son programme, de faire payer 5 euros l'entrée pour réguler le nombre de touristes. Une idée qui passe mal... 

Quand on parle de Saint-Paul-de-Vence, on pense à des artistes... Matisse, Modigliani, Giono, Prévert, Folon, Verdet, Tobiasse sans oublier Yves Montand, et Simone Signoret.

 



Tous sont associés à la célébrissime auberge la Colombe d'Or. Le village, avec vue sur mer vaut le détour avec sa place du jeu de boules, ses ruelles pavées, sa collégiale, ses églises et ses fontaines.

 


Les touristes ne s'y trompent pas. Il est l'un des villages des Alpes-Maritimes que les touristes ne manquent pas de visiter. Ils ont deux millions chaque année.

 

2 millions de touristes, et 3 500 habitants



Comment rénover le patrimoine de la commune ? Un candidat à l'élection municipale, Claude Granereau, suggère d'établir " un droit d'entrée ". Voilà qui permettrait de remplir vite une gagnotte non négligeable. Info ? Intox ? A Saint-Paul, on ne sait plus bien et les commerçants redoutent de faire fuir une clientèle contrainte de payer pour garer la voiture.



Reportage d'A. METAIS, D. PARDANAUD ET J.P. MALET :

 

Les touristes sont partagés face à un possible "droit de passage" qui n'est pour l'instant pas envisagé réellement.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité