Tempête Bella : secteurs interdits à la circulation et spots de surf sur la Riviera

Météo-France avait placé le département des Alpes-Maritimes en vigilance jaune "vagues-submersion".

Face aux "vagues-submersion", la mairie de Cagnes-sur-Mer a interdit la circulation piétonne sur la Promenade de la Plage.
Face aux "vagues-submersion", la mairie de Cagnes-sur-Mer a interdit la circulation piétonne sur la Promenade de la Plage. © Emma Arnau/FTV

"Le bord de mer est interdit, veuillez traverser !" Sur la promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), le haut-parleur du véhicule de la police municipale gronde en boucle ce message à l'approche des passants et des photographes d'un jour de la Prom'.

Sur la Promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), la police municipale fait évacuer les passants et les curieux.
Sur la Promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), la police municipale fait évacuer les passants et les curieux. © Fred Tisseaux/FTV

Seules les chaises bleues avaient l'autorisation de rester en place pendant ces coups de mer.

Les chaises bleues, sur la Prom', lors du passage de la Tempête Bella.
Les chaises bleues, sur la Prom', lors du passage de la Tempête Bella. © Fred Tisseaux/FTV

Ce lundi 28 décembre, le département des Alpes-Maritimes était placé en vigilance jaune "vagues-submersion" par Météo-France. Résultat, plusieurs zones sur le littoral ont été interdites à la circulation.

 

Au milieu des galets

C'était le cas, donc, de la Promenade des Anglais, à Nice, mais aussi de la Promenade de la plage, à Cagnes-sur-Mer. Ici, les vagues ont amené jusque sur la chaussée de nombreux galets. Audrey y était ce lundi matin :

Si j'étais venue à vélo, cela aurait été compliqué car toute la prom' était recouverte de pierres

Pour sécuriser les lieux, la ville de Cagnes-sur-Mer a interdit la circulation piétonne, le temps d'enlever les galets. La circulation automobile a aussi été impactée, créant quelques embouteillages dans le secteur.

À Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), la tempête Bella a charrié de nombreux galets sur la Promenade de la Plage.
À Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), la tempête Bella a charrié de nombreux galets sur la Promenade de la Plage. © Emma Arnau/FTV
À Cagnes-sur-Mer, la circulation automobile a aussi été impactée par ces galets venus de la mer.
À Cagnes-sur-Mer, la circulation automobile a aussi été impactée par ces galets venus de la mer. © Emma Arnau/FTV

À l'est du département, à Menton, c'est un muret de la Promenade de la Reine Astrid, qui mène jusqu'au poste-frontière Saint-Ludovic, qui a cédé avec les coups de mer. Ce mardi, la route est toujours fermée à la circulation automobile.

À Menton, la promenade de la Reine Astrid a été fermée à la circulation. Un muret a cédé face aux coups de mer de la Tempête Bella.
À Menton, la promenade de la Reine Astrid a été fermée à la circulation. Un muret a cédé face aux coups de mer de la Tempête Bella. © L.B./FTV
La tempête Bella a occasionné des dégâts sur la Promenade de la Reine Astrid à Menton.
La tempête Bella a occasionné des dégâts sur la Promenade de la Reine Astrid à Menton. © L.B./FTV

Malgré tout, ces vagues ont quand même fait quelques heureux. Toute la journée de lundi, entre 10 et 15 surfeurs se sont jetés à l'eau au niveau des plages privées, à l'affut de la moindre vague. Certains les ont enchaînées jusqu'en milieu d'après-midi, d'autres sont juste venus rider quelques instants avant d'aller travailler.

Ce mardi matin, Météo France a levé l'alerte jaune "vagues submersion" pour le département des Alpes-Maritimes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries