Cédric Herrou relaxé en appel pour injure publique envers l'ancien préfet des Alpes-Maritimes

Cédric Herrou était poursuivi pour injure publique envers l'ancien préfet des Alpes-Maritimes. / © Boris Horvat / AFP
Cédric Herrou était poursuivi pour injure publique envers l'ancien préfet des Alpes-Maritimes. / © Boris Horvat / AFP

Cédric Herrou a été relaxé en appel pour injure publique envers l'ancien préfet des Alpes-Maritimes par la cour d'appel d'Aix-en-Provence ce mardi 15 octobre. 

Par Pauline Thurier

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a confirmé la décision de première instance du tribunal correctionnel de Nice. Cédric Herrou a été relaxé ce mardi 15 octobre alors qu'il était poursuivi pour injure publique envers Georges-François Leclerc, l'ancien préfet des Alpes-Maritimes.

Ce préfet reprochait au militant d'avoir fait un parallèle entre son action envers les migrants et le traitement des juifs sous l'Occupation. En 2017, Cédric Herrou avait publié sur Facebook : "Peut-être le préfet des Alpes-Maritimes pourrait-il s'inspirer des accords avec la SNCF pendant la 2e guerre pour le transport des juifs pour gérer le transport des demandes d'asile ?". Il tentait alors d'aider 90 migrants arrivés à Breil-sur-Roya à rejoindre Nice en train pour qu'ils puissent déposer une demande d'asile.

Sabrina Goldman, l'avocate de Cédric Herrou, a réagi auprès de l'AFP après la décision de la cour d'appel d'Aix-en-Provence :

La décision de la cour d'appel confirme que la plainte était tout aussi illégitime qu'infondée juridiquement. Cédric Herrou avait simplement voulu alerter sur la situation dans la vallée de la Roya.


Le parquet avait requis une amende de 1000 euros à l'encontre de M. Herrou. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus