A Villeneuve-Loubet, cette entreprise a déjà beaucoup investi pour le prélèvement à la source

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.P. édité par M.B. / France 3 Côte d'Azur

Le président de la république doit annoncer ce mardi le sort réservé au projet de loi sur le prélèvement à la source. Une réforme à laquelle de nombreuses entreprises se préparent depuis des mois. Exemple avec une société d'experts comptables de Villeneuve Loubet.

A Villeneuve-Loubet, une vingtaine d'employés assurent la comptabilité ou la gestion des paies de près de 500 clients du tissu économique local. Depuis le mois d'avril cette société explique à ses clients et à leurs salariés les dispositions et les conséquences du prélèvement à la source.

Nous avons entamé des démarches d’information et d’éducation auprès de nos clients entrepreneurs pour qu’eux aussi puissent transférer toutes ces informations auprès de leurs salariés explique Marc Cailleieux, le patron de la SECCA.


Des démarches qui ont nécessité la création de nombreux supports mais aussi d'une véritable organisation matérielle relativement coûteuse.

Cela passe par l’organisation de réunions pour nos clients, avec la location de salles et la formation de notre personnel pour animer ces réunions à raison de 5 à 6 heures par personne, pour 20 personnes.


Le coût global des 12 réunions déjà organisées avoisine les 6.000 euros. Une somme dépensée en pure perte si le gouvernement décide d'abandonner le projet de loi.

Si le projet devait être maintenu, le temps presse car les contribuables ont jusqu'au 15 septembre pour choisir leur régime de prélèvement.

Si la loi devait être reportée avec des modifications, cette société d'expertises devra sûrement organiser de nouvelles réunions d'information avec ses clients.

REPORTAGE Bernard Persia, Olivier Orsini, Béatrice Mariani :