40.000 personnes ont suivi le lancement de SpaceX commenté par une Provençale depuis Auriol

Deux nouveaux astronautes ont rejoint la station internationale spatiale (ISS). Une mission lancée depuis la Floride, une première depuis 9 ans. Marie-Ange Sanguy, une Provençale spécialiste de l'Espace a commenté l'événement en direct pendant cinq heures. 

Marie-Ange Sanguy est spécialiste de l'Espace et rédactrice en chef du magazine "Espace et Exploration", dédié à l'aventure spatiale.
Marie-Ange Sanguy est spécialiste de l'Espace et rédactrice en chef du magazine "Espace et Exploration", dédié à l'aventure spatiale. © Espace et Exploration

Neuf ans que les Etats-Unis n'avaient pas fait partir d'astronautes depuis le sol américain, une première que Marie-Ange Sanguy n'aurait raté sous aucun prétexte.

La rédactrice en chef du magazine "Espace et Exploration" était accréditée par la NASA pour couvrir l'événement au plus près.

Marie-Ange Sanguy est rédactrice en chef du magazine Espace et Exploration.
Marie-Ange Sanguy est rédactrice en chef du magazine Espace et Exploration. © DR

C'était sans compter sur la pandémie de Covid-19.

Qu'à cela ne tienne ! C'est depuis chez elle, à Auriol, dans les Bouches-du-Rhône, qu'elle a co-commenté pendant cinq heures de suite les préparatifs et le lancement de cette capsule SpaceX.

Un direct sur "YouTube" regardé et écouté par plus de 40.000 personnes en simultané sur la chaîne spécialisée Stardust.

La folie spatiale

"C'était dingue samedi soir, les internautes commentaient et posaient des questions en direct. On avait du mal à suivre et à répondre à tout le monde", explique Marie-Ange Sanguy.

Il faut bien comprendre que cet événement était assez important pour les Américains. Jamais dans la course à l'espace ils étaient restés aussi longtemps sans envoyer eux-mêmes leurs astronautes.

"Depuis 2011, ils partaient à bord des Soyouz Russes pour rejoindre l'ISS, comme s'ils prenaient des taxis de l'Espace, puisqu'ils n'étaient plus en capacité de le faire eux-mêmes", souligne Marie-Ange Sanguy.

L'évènement était à suivre en direct, sur le site même de la NASA, en anglais et sur certaines chaînes françaises.

L'engouement pour ce moment a été énorme. Les audiences le montrent : 

Une première historique

C'est aussi une page de l'histoire de la conquête spatiale qui se tourne puisque pour la première fois la capsule qui a été envoyée dans l'espace a été fabriquée par une entreprise privée.

Ce samedi, la société aérospatiale du milliardaire Elon Musk, est devenue la première compagnie privée à envoyer des astronautes dans l’espace.

"Une autre société privée travaille sur une autre capsule. La NASA, à la suite de son appel d'offre, en a retenu deux : SpaceX et Boeing. Un autre lancement est prévu en 2021", détaille la rédactrice en chef du magazine Espace et Exploration.

Cette ouverture aux sociétés privées est un premier petit pas vers la démocratisation de l'espace.

" C'est déjà le cas, quelques miliardaires privilégiés ont déjà pu se rendre dans la station spatiale internationale",  raconte Marie-Ange Sanguy.

L'espace : une passion

Marie-Ange Sanguy est passionnée d'espace et d'aéronautique depuis l'âge de 10 ans, une passion héritée de ses parents qui, avant elle déjà, étaient fascinés par l'exploration de ce qui se trouve au-dessus de nos têtes.

Son souhait ? Devenir pilote de chasse... mais à cette époque ce n'est pas encore possible.

Elle part donc sur une autre voie mais l'appel de l'espace est le plus fort et elle se retrouve à travailler avec son mari sur un magazine dédié à cette thématique. Au bout de six ans, le magazine s'arrête et Marie-Ange reste deux ans sans travailler.

Après l'arrêt de ce premier magazine et l'embauche de son mari à la cité de l'espace à Toulouse, elle lance son propre magazine "Espace et Exploration" qui paraît tous les deux mois. 
Marie-Ange Sanguy sur la maquette du numéro d'Espace et Exploration dédié à Space-X.
Marie-Ange Sanguy sur la maquette du numéro d'Espace et Exploration dédié à Space-X. © DR
Le magazine accessible en version papier et numérique entre dans sa dizième année d'existence. Il est distribué dans 17 pays différents.

" Le soir du lancement de SpaceX, le serveur de mon site a littéralement été saturé de gens qui se sont abonnés. C'est inouï", n'en revient toujours pas cette passionnée.

Un magazine pour tous

Marie-Ange écrit ses articles depuis Auriol quand elle n'est pas aux quatre coins de la planète à suivre l'actualité spatiale.
Marie-Ange Sanguy parcourt le monde et les pas de lancement des fusées dans le monde entier pour ses reportages.
Marie-Ange Sanguy parcourt le monde et les pas de lancement des fusées dans le monde entier pour ses reportages. © Espace et Exploration
"Mon plus grand bonheur, c'est d'avoir réussi à faire deux interviews avec des astronautes alors qu'ils étaient à bord de l'ISS, le canadien David Saint-Jacques (dans l'ISS en décembre 2018) et l'Italien Luca Parmitano (dans l'ISS en 2013 et 2019)."

Ce dernier a suivi une formation de pilote d'essai expérimental à l'EPNER, l'école française de pilotes d'essais d'Istres, dans les Bouches-du-Rhône.

Le magazine est accessible à tous, petits et grands, qui s'intéressent à tout ce qui touche à l'aventure spatiale. 

"Un producteur de fraises m'a même contactée pour me dire qu'il était en pleine saison de la récolte, qu'il n'avait pas trop le temps mais étant lui aussi passionné, il a dévoré le dernier numéro dédié à la planète Mars", s'amuse Marie-Ange.

Il est aussi un espace d'expression pour scientifiques lorsqu'ils ont des choses à dire. 

 Les Bouches-du-Rhône : terre spatiale

Et ne croyez pas que seules Toulouse et Cannes sont des villes d'espace.

Les Bouches-du-Rhône sont en train de devenir le point médian entre ces deux cités en matière d'aéronautique de pointe.

"De très grosses entreprises sont implantées ici, comme la Comex à Marseille, Thalès à Aix-en-Provence, Airbus-Hélicoptère à Marignane ou encore les bases aéronautiques et militaires d'Istres et  de Salon-de-Provence" détaille Marie-Ange Sanguy.

Toutes ont un lien et des projets avec l'espace et l'aéronautique.

Airbus-space met notamment au point des satellites.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
espace culture sciences airbus économie entreprises innovation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter