• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Aix-en-Provence : un permis bon marché pour les personnes en difficulté

A Aix-en-Provence, une association donne des cours de conduite à bas coût pour les jeunes et les personnes en insertion professionnelle. / © Johan BEN AZZOUZ / Maxppp
A Aix-en-Provence, une association donne des cours de conduite à bas coût pour les jeunes et les personnes en insertion professionnelle. / © Johan BEN AZZOUZ / Maxppp

A Aix-en-Provence, une auto-école propose un permis pas cher aux jeunes en difficulté financière et aux personnes en insertion professionnelle.

Par P.S.

Proposer un accompagnement personnalisé, qui tient compte des difficultés de chacun, c’est ce que se propose de faire Adeys, association aixoise et « auto-école sociale ».

« Il y a pas très longtemps j’ai eu une proposition d’emploi et on m’a directement demandé si j’avais le permis. J’ai dit « non » et on m’a dit que c’était indispensable », relate Itissame Cherni, une élève de l’auto-école.
 

Un forfait de 25 heures à 600€

« J’ai fait plusieurs auto-écoles traditionnelles et j’ai accumulé beaucoup d’heures donc beaucoup d’argent et c’était très cher. Ici c’est plus amical », explique Raphael Belaiche, un autre élève.
Aix-en-Provence : un permis bon marché pour les personnes en difficulté
Intervenants : Itissame Cherni // Raphael Belaiche // Myriam Hafsi // Abdel Dabbache, responsable auto-école sociale Adeys à Aix-en-Provence Un reportage de : Marc Civallero et Valérie Bour

Pour les jeunes de 18 à 25 ans en difficulté, cette auto-école propose un forfait de 600€ qui inclut 25 heures de conduite et le passage du permis de conduire. C’est quasiment la moitié du tarif d’une auto-école classique.

« On est parti d’un diagnostic qui a révélé beaucoup de personnes avaient des difficultés à accéder à la formation du permis de conduire. Parce que c’est cher et parce que les auto-écoles classiques ne sont pas adaptées à la prise en charge de personnes qui ont de grosses difficultés », explique Abdel Dabbache, responsable de l’auto-école sociale Adeys.

Une quinzaine de personnes ont pu être formées grâce à cette auto-école. Pour maintenir ces tarifs à bas coût, l’association cherche des financements auprès d’entreprises privées, elle a aussi sollicité les collectivités territoriales.
 

Sur le même sujet

Des chiens ont été adoptés à la SPA d'Aix-en-Provence lors d'une opération spéciale

Les + Lus

Les + Partagés