"Pour Aix" : quand les citoyens utilisent le harcèlement numérique pour mobiliser les élus

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alice Robinet
© France 3 Provence Alpes

Créée il y a huit mois, la nouvelle association d'engagement citoyen "Pour Aix" fait déjà entendre sa voix haut et fort dans la vie publique d'Aix-en-Provence. À quoi doit-elle son efficacité ? À l'utilisation massive des mails et des réseaux sociaux pour convaincre les élus.

Oubliez les pétitions papier, qui circulent de mains en mains avant d'être déposées en mairie ! Désormais, les batailles politiques se jouent souvent sur la toile. La "plateforme de militantisme en ligne" ainsi qu'elle se décrit, Pour Aix, utilise à fond ce nouveau vecteur de mobilisation citoyenne pour peser dans le débat politique local. 

À son origine, une première mobilisation payante, en juin dernier contre la décision de la mairie d'Aix-en-Provence de faire fermer les bars à minuit trente, au lieu de deux heures du matin jusque-là.  

Après ce premier succès, le groupe d'étudiants se structure en formant l'association pour mener de nouveaux combats. Parmi les mobilisations actives en ce moment : Pour Aix déborde aussi depuis peu au delà des frontières aixoises, en proposant une carte participative de la vétusté des écoles marseillaises, qui permet à chacun de signaler les problèmes touchant l'electricité, le chauffage, la présence d'amiante, etc. 

Voir en plein écran

Quelles formes de mobilisation ? 

Concrètement, n'importe quel internaute qui se sent concerné peut agir via la plate-forme Pour Aix.

Trois formes de mobilisation sont alors utilisées : 

  •  l'envoi de message pré-rédigé via Facebook 
  •  l'envoi de messages pré-rédigé via Twitter
  •  l'envoi de mails pré-rédigé directement dans les boîtes de reception des élus. 
Cette plateforme vise désormais plus grand : s'étendre à toutes les communes des Bouches-du-Rhône. 


durée de la vidéo: 01 min 36
"Pour Aix", un site internet pour faire de la politique autrement ©France 3 Provence-Alpes

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.