Allauch Plan-de-Cuques: Touche pas à mon commissariat!

Publié le Mis à jour le
Écrit par @avergnenegre
© F3 Noémie Dahan

Les habitants et les élus d'Allauch et Plan-de-Cuques se sont rassemblés ce jeudi matin pour exprimer leur volonté de garder leur commissariat, menacé de fermeture. Il s'agit en fait d'une réorganisation des forces de police au sein de la métropole Aix-Marseille-Provence.

Les banderoles ont été déployées ce jeudi matin devant le commissariat d'Allauch Plan-de-Cuques. Les habitants sont venus aux côtés de leurs élus se battre contre la fermeture. Depuis quelques temps, des rumeurs annoncaient le départ des policiers.
Mercredi soir, le maire de Plan-de-Cuques Jean-Pierre Bertrand a été reçu par le préfet de police et le directeur de la DDSP. Il a obtenu l'assurance qu'il n'y aura pas de fermeture du commissariat. Mais il pourrrait fermer le weed-end et la nuit.

Des patrouilles redéployées sur Marseille


En cause, la réorganisaton des forces de police au sein de la métropole Aix-Marseille-Provence. Le commisariat ouvert en 2006 n' a cessé de voir ses effectifs fondre comme neige au soleil. 68 il y a 10 ans. A peine 54 aujourd'hui. Et peut-être moins. Car le maire dénonce le redéploiement de ses effectifs en patrouille sur Marseille.
L'élu s'oppose à une fermeture le week-end ou la nuit. Même s'il se dit prêt à discuter d'aménagements dans le contexte actuel des menaces d'attentats. 

"Je veux un commissariat ouvert 24h/24, 7 jours sur 7. Les habitants ont le droit de vouloir se sentir en sécurité dans leur ville."

Une nouvelle mobilisation est annoncée pour ce samedi. 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.