Arles : le vrac remplace les emballages dans une boutique “zéro-déchet”

Cela réclame un changement d'habitudes, de la part du consommateur, du commerçant et du fournisseur... Mais les boutiques de vente en vrac sont de plus en plus prisées. Elles donnent plus de choix et permettent de tendre vers le "zéro-déchet".

Par Ghislaine Milliet

Acheter en vrac, cela se développe de plus en plus, même dans les grandes surfaces qui ouvrent des rayons à ces produits "au poids".
Et de plus en plus de boutiques "zéro-déchet" se lancent dans ce changement d'habitude. Plus d'emballages, ni pour les farines, les graines, fruits et légumes secs, et ni pour les produits d'entretien : liquides vaisselle, lessive etc...
En centre-ville d'Arles, le magasin Bocal & Co est une épicerie "zéro-déchet" qui se veut aussi un lieu convivial.

Ici, les clients sont motivés, et sont heureux d'acheter "au poids", juste la dose désirée.
Au magasin, les employés veillent à ce que l'hygiène et la traçabilité des produits soient respectées. 
Ces nouveaux commerces participent à l'économie solidaire et écologique, et se développent de plus en plus partout en France.
Du vrac vers les zéro déchets
La tendance est à l'écologie, au 0 déchet. De plus en plus de magasins proposent leurs produits en vrac. Cela nécessite un changement d'habitudes  - France3 Provence - Hélène Bouyé, Mélior Mouamma

 

Sur le même sujet

Un site dédié à Johnny Hallyday est piloté de Golfe-Juan (06)

Près de chez vous

Les + Lus