Bouches-du-Rhône : les sapeurs-pompiers s'entraînent contre les agressions physiques

Les sapeurs-pompiers sont régulièrement victimes d'agressions de personnes violentes / © France 3 Provence-Alpes
Les sapeurs-pompiers sont régulièrement victimes d'agressions de personnes violentes / © France 3 Provence-Alpes

Les sapeurs-pompiers sont de plus en plus victimes d'agressions au cours de leurs interventions. Maris violents ou malades mentaux en crise, ils doivent apprendre à gérer des situations dangereuses et se protéger

Par Ludovic Moreau

En 2016, 2280 sapeurs-pompiers ont déclaré avoir été victimes d'une agression au cours d'une intervention en France. Ce chiffre est malheureusement en perpétuelle augmentation. En Provence-Alpes-Côte d'Azur, 213 pompiers ont été agressés l'année dernière. Ici, il ne s'agit pas de guet-apens ou d'attaque en bande organisée mais bien d'agression du quotidien. En avril 2016, Florent est alerté vers 22H30 pour un différend familial, la femme a été violentée par son son mari. A l'arrivée des sapeurs-pompiers, le mari s'est jeté sur Florent pour tenter de l'étrangler

Il m'a donné des coups de poings au visage, on l'a repoussé, il s'est jeté sur moi pour m'étrangler

raconte Florent, un sapeur-pompier.
Maris violents, groupes de jeunes alcoolisés, mais aussi malades mentaux en crise, les pompiers doivent intervenir dans des situations parfois dangereuses pour leur sécurité. A Velaux dans les Bouches-du-Rhône, ils suivent une formation pour apprendre à gérer et à maîtriser un agresseur par la méthode GAPEC (Gestion de l'Agression Physique des Personnes en Crise). Loin d'être un sport de combat, les sapeurs-pompiers apprennent à intervenir dans le cadre légal pour se protéger et protéger leur agresseur.

Reportage : Henri Seurin et Daniel Pajonk
Formation gestion de l'agression
Les sapeurs-pompiers apprennent à maîtriser les personnes agressives et violentes

Sur le même sujet

Les + Lus