Cet article date de plus de 3 ans

Les Ex-Fralib de Gémenos lancent un appel à la générosité du public

L'entreprise de thé Fralib de Gémenos devenu Scopti ou 1336 rencontre des difficultés pour installer sa marque dans un marché très concurrentiel. Elle lance un socio-financement, un appel aux dons pour se relancer.



La marque 1336 est née de la lutte des salariés de Géménos. 3 ans et 241 jours de bras de fer entre David et Goliath. Trois ans après leur victoire médiatique contre le géant Unilever, la réalité du marché a rattrapé les Ex-Fralib qui peinent à faire connaître leurs produits.

Les coûts fixes restent élevés. Pour faire face au manque de trésorerie important, la SCOPTI a décidé de se tournervers le socio-financement.  En 1 semaine, 260 particuliers et organismes se sont mobilisés. 30 000 euros ont été collectés. Mais 1,5 millions d'euros sont nécessaires pour trouver le point d'équilibre en 2018. La campagne de financement se fait par internet sur le site de la coopérative.

Reportage de Marie Bail et Pauline Guigou :
durée de la vidéo: 01 min 35
Les Ex-Fralib lancent un socio-financement


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie entreprises