• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Fuveau : Christophe Castaner au chevet des pompiers volontaires

Christophe Castaner en visite à la caserne de Fuveau ce vendredi 26 avril 2019 / © Xavier Schuffenacker / France 3 Provence Alpes
Christophe Castaner en visite à la caserne de Fuveau ce vendredi 26 avril 2019 / © Xavier Schuffenacker / France 3 Provence Alpes

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner s'est déplacé aujourd'hui dans une caserne à la rencontre des sapeurs-pompiers volontaires. Il est venu rassurer les soldats du feu face à une directive européenne qui menace leur statut.

Par Mariella Coste

En février 2018, la Cour de justice de l'Union européenne a considéré les heures d'astreinte d'un pompier belge comme des heures de travail. Cette décision pourrait modifier le modèle de sécurité civile français... Car elle fixe un nombre d'heures de travail maximum et un temps d'heure de repos entre ces périodes de travail : impossible à mettre en place pour un modèle de sécurité et basé sur le bénévolat.
Les pompiers demandent au gouvernement de proposer un statut européen spécifique pour les pompiers volontaires.

Voici un extrait du discours de Christophe Castaner, qui s'engage à protéger leur statut particulier, à la veille des élections européennes :
 

Crise de vocations 

Non seulement leur statut est menacé mais en plus, les soldats du feu en France subissent de plus en plus d'agressions, et font face à tous les problèmes de société.

Ils mettent en avant également les difficultés liées aux autorisations des employeurs pour les volontaires, leurs missions sont très encadrées. Quitter sur le champ son poste de travail pour partir en intervention, pas facile pour toutes les entreprises...

Les effectifs parlent d'eux mêmes : les volontaires représentent presque 80% des effectifs, c'est dire l'importance de leur recrutement.
Selon l'organisaiton nationale Pompiers de France, il y a 248 000 sapeurs-pompiers hommes et femmes dont :

195 800 sapeurs-pompiers volontaires (79%)
40 500 sapeurs-pompiers professionnels (16%)
12.500 militaires (dont le BMPM) (5%)

Le SDIS 13 met à disposition sur son site toutes les modalités pour devenir soldat du feu, avis aux amateurs...
Dès 13 ans les formations sont possibles !

Le reportage de Jean-Louis Boudart et Xavier Schuffenacker :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus