Gardanne : opération coup de poing des enseignants ce matin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gilles Guérin

Ce matin, les enseignants opposés à la réforme Blanquer ont bloqué l'Ecole des Mines de Saint-Etienne, à Gardanne où devait se tenir la journée académique de la pédagogie. 

Tôt ce matin, environ 200 enseignants ont bloqué les accès à l'Ecole des Mines de Saint-Étienne, sur le campus Georges Charpak Provence à Gardanne où devait se tenir la "Journée académique de la pédagogie 2019". Ils protestent contre le projet de loi Blanquer sur «l'école de la confiance».

Le recteur de l'académie Aix-Marseille, Bernard Beigner et sa délégation n'ont pas pu accéder à l'établissement, empêchés par les manifestants. "Un déni de démocratie" a t-il déclaré à notre équipe de journalistes sur place.

De leurs côté, les enseignants  parlent de "projet de loi funeste pour l'école". Manifestants et recteur ont eu des échanges parfois tendus devant les grilles. 

Devant l'impossibilité de tenir cette "Journée académique de la pédagogie 2019", la quatrième du genre, l'organisation a décidé d'investir le lycée Madeleine Fourcade pour y tenir la manifestation. 

Un peu partout en France ce samedi, les enseignants sont appelés à manifester par quasiment l'ensemble des organisations syndicales de la profession. Ils s'opposent au projet de loi Blanquer sur «l'école de la confiance».

A Marseille, ils devraient se retrouver aux alentours de 14h place Castellane pour un défilé vers la Porte d'Aix.

Reportage de Camille Astruc et Jean-Manuel Bertrand