Le collectif SOS Forêt France se mobilise pour la Cop 21

Le collectif SOS Forêts France s'engage pour faire changer la vision de la forêt
Le collectif SOS Forêts France s'engage pour faire changer la vision de la forêt

Le collectif SOS FOrêt France, qui rassemble de nombreux organismes et associations, tient à rappeler le rôle important de la forêt dans l'équilibre écologique de la planète. Et reste très vigilante face aux projets industriels de la filière bois, parmi lesquels la centrale biomasse de Gardanne.

Par Ghislaine Milliet

Les écologistes et les syndicats de la filière bois réunis au sein du Collectif SOS Forêt France veulent alerter les français et ses dirigeants des risques liés à une exploitation mal gérée et intensive du bois dans notre pays. A l'approche de la COP 21, ils réclament un véritable temps de débat sur le sujet. Et ont écrit une lettre ouverte à François Hollande. 
Parmi les projets de grande ampleur dont ils s'inquiètent, apparaît la centrale biomasse de Gardanne, lancée par l'entreprise E.ON.
230 millions d’euros ont été investis par ce géant énergéticien dans la conversion de sa centrale à charbon en unité biomasse. La première tranche thermique au charbon est destinée à fournir l'électricité pour 440 000 foyers. Crée en 2011, l'ampleur de ce projet inquiète les associations écologiques et les syndicats de la filière bois.
Ils craignent une surexploitation de la ressource forestière et une menace pour la biodiversité, d'autant qu'un autre projet de biomasse conduit par Inova, doit voir le jour à Brignoles, au premier semestre de l'an prochain.
SOS Forêt France espère créer "une force de veille citoyenne et de contre-pouvoir face aux lobbies financiers dont les appétits sur les ressources forestières prennent actuellement des proportions dangereuses".

Dans un communiqué, le collectif s’engage pour contribuer à élaborer et à faire adopter une autre vision de la gestion forestière et de la filière Bois qui optimise les apports sociaux, écologiques et économiques des forêts à court et long terme, pour le bien de tous, aujourd’hui et demain.

Sur le même sujet

Les + Lus