LEGISLATIVES A MARIGNANE. Des affiches de la candidate Camille Bal recouvertes de photos de singe

© Photo fournie par l'équipe de la candidate
© Photo fournie par l'équipe de la candidate

Camille Bal est candidate En Marche dans la 12ème circonscription des Bouches-du-Rhône. Ce vendredi,à Marignane, elle a la désagréable surprise de découvrir une dizaine de ses affiches de campagne recouvertes de photos de singe ! Des attaques, selon elle, liées à ses origines turques.

Par Nathalie Deumier

Les affiches de la candidate candidate Camille Bal, (une dizaine au minimum) ont été recouvertes de la photo d'un singe en train de rire. Pour être très précis, le chimpanzé Cheeta, dans Tarzan, fort sympathique sauf en ces circonstances. D'ailleurs, tout ça n'amuse pas du tout la candidate, qui se présente pour la première fois à une élection, investie par La République En Marche dans la 12ème circonscription des Bouches-du-Rhône.

Des origines turques souvent évoquées pendant la campagne


L'avocate marseillaise a tout de suite fait le lien avec ses origines turques. Pendant la campagne, il lui a été reproché de ne pas avoir choisi entre les nationalités turque et française, de ne pas avoir le droit de vote, de vouloir défendre l'adhésion de la Turquie à l'Union Européenne... Des mensonges, insultants.

La candidate nous décrit l'atmosphère délétère de cette campagne et les méthodes peu recommandables utilisées par ses adversaires. Ces intimidations douteuses sont d'un autre temps, dans l'espace public, sur des panneaux dédiés aux élections. 
 

Une plainte contre X


De la même façon que Christiane Taubira, elle est comparée à un singe. C'est de l'incitation à la haine raciale et la candidate porte plainte pour ce motif contre X. Ce vendredi, dans l'après-midi, le service juridique de la LICRA, Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme, se saisit du dossier.

© Photo fournie par l'équipe de la candidate
© Photo fournie par l'équipe de la candidate

Vers 15 heures ce vendredi, une équipe de la municipalité est chargée de faire le tour des panneaux électoraux pour faire disparaître les photos de singe. Ce nettoyage pourrait paraître normal si ce n'est que les panneaux d'affichage restent de la compétence des partis. Personne n'a jamais prévenu la candidate pour un panneau tagué ou abimé.

© Photo fournie par l'équipe de la candidate
© Photo fournie par l'équipe de la candidate

Le maire de Marignane, Eric le Dissès (LR) condamne vivement ses actes.

Ce sont des abrutis qui essaient de semer le trouble dans une campagne politique. 

Le maire explique qu'il a été scandalisé lorsqu'il a vu les affiches. Il dit qu'on peut s'opposer à ses candidats pendant une campagne, et même fermement mais que ces photos ne sont pas acceptables. Elles sont même condamnables.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus