Marignane-Gignac : une victoire possible ce soir en 16e de finale de la Coupe de France

Ce soir, à 18h30 le Marignane-Gignac FC (N1) rencontre Croix IFC (N2), à domicile, dans le cadre des 16e de finale de la Coupe de France de football. Sur le papier, la dernière équipe provençale encore en lice doit gagner, mais les nordistes ne veulent rien lâcher.
Marignane-Gignac FC reçoit Croix IFC ce soir au stade Saint-Exupéry à 18H30, dans le cadre des 16° de finale de la Coupe de France
Marignane-Gignac FC reçoit Croix IFC ce soir au stade Saint-Exupéry à 18H30, dans le cadre des 16° de finale de la Coupe de France © ROSSI David
Après la victoire au tir au but contre Clermont, Marignane-Gignac se retrouve pour la première fois en 16e de finale de la Coupe de France. Ce soir, à 18h30, au stade Saint-Exupéry de Marignane, le club de l'étang reçoit l'Iris Club de Croix, une équipe venue du Nord.

Sur le papier, Marignane-Gignac, équipe de National 1, même 9ème de son classement devrait battre Croix, une équipe de National 2. Sur le papier seulement... Les nordistes sont leader du groupe D, ils ont battu Paris FC (N1), Boulogne (N1) et Raon-l'Etape (N3) et l'équipe compte de nombreux joueurs issus du centre de formation de Lille.

Nous ne devrons pas tomber dans le piège de la précipitation, mais plutôt jouer sur nos valeurs, en se montrant rigoureux et inspirés devant les buts adverses,

a indiqué Patrice Eyraud, l'entraîneur du MGFC, à nos confrères de La Provence.

Côté provençal, l'équipe devra se passer des deux attaquants Bru et Benhaim et du défenseur central Civet, tous les trois sont suspendus. L'arrière central Kevin Renaut, blessé lors du dernier match contre Clermont ne sera pas présent ce soir. Les renforts prévus de l'ancien défenseur du FC Martigues, Loïc Kouagba et de l'attaquant, Mathis Baude, ne sont pas encore confirmés.

Ce soir, tout se jouera dans la tête, pas de doute, l'équipe gagnante sera l'équipe la plus motivée. Croix a déjà l'expérience des 16° de finale, mais Marignane-Gignac a l'euphorie des novices.

Nous avons à cœur de poursuivre l'aventure, tout en ayant à l'esprit que les matches de coupe ont un parfum particulier,

a confié le gardien Nicolas Zaccarelli, à nos confrères de La Provence.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france football sport