15 degrés à l'école Rose Val Plan de Marseille, les parents bloquent l'entrée : "C'est dans leur droit d'étudier dans le confort"

Publié le
Écrit par Mélanie Philips .

Après les rats, les fuites de canalisations, c'est au tour du chauffage de faire des siennes. l'incident de trop pour les parents d'élèves de l'école Rose val plan à Marseille (13e). Ce jeudi matin, ils ont décidé de bloquer les portes de l'établissement pour se faire entendre et demander des conditions d'enseignement décentes pour leurs enfants.

"C'est est trop!", lâche Mme Benabbou, parent d'élèves de l'école Rose val plan à Marseille (13e). Ce matin, le thermomètre affiche 15 degrés dans les salles de classe. "Le problème existe depuis plusieurs années. Cette année, la chaudière tourne dans le vide. Cela a été signalé le 17 octobre, mais rien n'y fait", s'insurge la mère de famille.

Etudier dans le confort

Les enfants sont habillés comme pour partir au ski : doudounes, bonnets, écharpes, gants... et pourtant, ils vont juste apprendre. "Heureusement, on habite à Marseille et pour l'instant il ne fait pas trop froid dehors. Mais on ne peut pas compter uniquement sur la nature."

Une tranchée de 60 mètres va être creusée pour casser les canalisations dans la cour de l'école, empêchant ainsi l'accès à la cantine et à la cour, nous rapporte la mère de famille. "Ces travaux auraient dû être faits pendant les vacances scolaires. Pas quand les enfants sont là. "

La crainte des parents, avec la cette tranchée, est l'augmentation des rats dans l'école. 

Cette école du 13è arrondissement a rencontré déjà bon nombre de problèmes: présence de rats dans l'école, fuites de canalisation... Le chauffage, c'est la goutte d'eau. "Les enfants sont privés de déjà pas mal de choses, si en plus ils n'ont pas le confort des autres écoles... Ça ne peut pas continuer comme ça. C'est dans leur droit d'étudier dans le confort."

Une trentaine de parents mobilisés

Une trentaine de parents se trouve actuellement devant l'école pour manifester leur mécontentement face à cette situation. "On a beau avoir attendu, essayé de trouver une solution, rien n'y fait. Cette école est à l'abandon malgré de nombreuses demandes faites par la directrice." 

Pierre Huguet, adjoint à l'Éducation au maire de Marseille s'est rendu sur place. " J'ai rencontré les parents afin de les rassurer. Nous partageons leurs préoccupations et nous allons faire le nécessaire pour retrouver des conditions normales d'accueil", explique-t-il. Des convecteurs sont mis à la dispositions de l'école pour avoir des "conditions minimales d'accueil."

Quant à la présence des rats, dont le dossier est traité, la mairie "va interpeller la Métropole Aix-Marseille et le bailleur social. Chacun a des responsabilités à assumer. Il faut résoudre le problème au sein de l'école, mais aussi en dehors", souligne-t-il. La priorité est donnée aux travaux pour résoudre la problématique du chauffage, avant d'effectuer une opération de dératisation. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité