Alerte sécheresse : restrictions d'eau dans 26 communes des Bouches-du-Rhône

Publié le Mis à jour le

Les précipitations de fin avril et début mai n’ont pas suffi à inverser la tendance de sécheresse précoce dans notre région particulièrement touchée. L'utilisation de l'eau est encadrée dans 26 communes des Bouches-du-Rhône, dont Marseille.

Après 19 communes de l'Huveaune et de Réal de Jouques, ce sont les sept de l'Arc aval qui passent en "crise", le troisième niveau d'alerte sécheresse dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé la préfecture sur les réseaux sociaux. 

Les communes concernées sont Berre l’Etang, Coudoux, La-Fare-les-Oliviers, Lançon-de-Provence pour la plaine limitrophe de Berre-l’Etang, Rognac, Velaux et Ventabren.

"Le stade de crise sécheresse vise l’interdiction de tous prélèvements en rivière ou en nappes sur les communes concernées du bassin versant, à l’exception des usages prioritaires (agriculture et gestionnaire d’eau potable notamment). Il définit pour les ressources extérieures provenant de la Durance et du Verdon dites maîtrisées", indique la préfecture.

Pour les particuliers, cela implique certaines interdictions :

  • L'utilisation de l’eau pour tout type d’arrosage de 9h à 19h
  • Le lavage des véhicules  
  • Le remplissage des piscines (seule la remise à niveau des piscines est autorisée).

Pour les collectivités, les usages de l’eau pour tout type d’arrosage est interdit de 9h à 19h, les jeux d’eaux sans recyclage de l’eau sont interdits ainsi que les nouveaux remplissages de piscine.

Le débit des cours d'eau anormalement bas

Les bassins de l’Huveaune en amont et en aval sont classé en "alerte crise" depuis le  20 mai. 

"Ce nouvel arrêté départemental vise à trouver un équilibre entre la préservation ressource en eau et un usage économe en eau en précisant les conditions de déclenchement des 4 niveaux de sécheresse, définis selon l’état écologique et hydrologique des ressources locales", précise la préfecture.

Depuis le début du mois d'avril, la préfecture des Bouches-du-Rhône a placé le département en vigilance sécheresse, car les grands cours d'eau du département ont un débit anormalement bas. 

Les communes concernées par la crise sécheresse sont Jouques, Peyrolles-en-Provence, Auriol, Belcodène, Cadolive, La Bouilladisse, La Destrousse, Peypin, Roquevaire, Saint-Savournin, Allauch, Aubagne, Gémenos, Carnoux-en-Provence, Mimet, Plan de Cuques, La-Penne-sur-Huveaune, Roquefort-la-Bédoule et Marseille pour les arrondissements 4, 5 ,8 ,9 10, 11, 12 et 13.

Le reste du département est placé en  vigilance sécheresse.

Selon Météo France, aucune précipitation n'est à prévoir prochainement.

Au contraire, les températures devraient continuer de grimper et dépasser les normales saisonnières cette semaine encore.