Covid : foire de Marseille, fêtes étudiantes, sorties scolaires, ce qui est annulé ou interdit dans les Bouches-du-Rhône

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre .

Le préfet de région a annoncé ce lundi une série de mesures pour limiter la propagation du Covid dans 27 communes des Bouches-du-Rhône : moins de monde dans les rassemblements festifs et sportifs, des événements annulés comme la foire de Marseille et les journées du Patrimoine...

Dans les salons de la préfecture, ce lundi, Christophe Mirmand, le préfet de région a détaillé les nouvelles mesures prises pour limiter la propagation de l'épidémie de Covid dans les Bouches-du-Rhônes. 



Ces meures sont applicables dans 27 communes (listées plus bas) du département. 

Evènements annulés :

Port du masque :

  • Extension port du masque obligatoire de 6 h à 2 h sur l'ensemble du territoire communal, à l'exception des espaces naturels de grande dimension. Dans les autres communes du département, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics les plus fréquentés (marchés, commerces, établissements scolaires, les zones d'attente des transports en commun) 
  • Limitation à une visite par jour de deux personnes maximum dans tous les EPHAD du département et tests obligatoires pour les nouveaux personnels ou au retour de congés

Fermeture des bars et restaurants :

  • Fermeture des bars, restaurants et cafés maintenue de 0 h 30 à 6 h, les responsables d'établissements doivent veiller au respect strict des gestes barrières par la clientèle (fermeture administrative sous 24 heures pour les contrevenants). 52 mises en demeure sont d'ores et déjà intervenues, dont 37 sur Marseille, et deux fermetures d'établissements festifs.
  • Les consommations debout ne sont pas autorisées ni les consommations partagées (pipe à chicha)
  • La vente d'alcool à emporter et la consommation d'alcool sur la voie publique sont interdites après 20 h
  • Les soirées dansantes dans les établissements recevant du public sont interdites
  • La diffusion de musique amplifiée sur la voie publique suceptible de générer un rassemblement est interdite 

Restrictions des rassemblements et réunions :

  • Les événements de plus de 1.000 personnes sont interdits sur la voie publique comme dans les établissements recevant du public
  • Les rassemblements statiques de plus de 10 personnes sont interdits sur les plages et dans les jardins publics, une fermeture à 20 h n'est pas exclue
  • Les fêtes étudiantes sont annulées 
  • Les sorties scolaires sont suspendues en primaire et secondaire
  • Les réunions de plus de 10 personnes, y compris dans le cercle amical ou familial, doivent être reportées ou annulées ou faire l'objet d'un respect strict des mesures barrières.

Spectacle et événements sportifs :

  • La jauge est limitée à 1000 personnes assises (avec un strict respect d'un mètre en chaque spectateur) dans les salles de spectacle, de conférence et réunion, les chapiteaux, tout comme dans les établissements sportifs
  • les buvettes et points de restauration debout sont interdits dans les enceintes sportives et abords immédiats
  • les vestairies des installations d'équipements sportifs publics seront fermés (à l'exception des piscines)

Transports collectifs :

  • Renforcement du cadencement des bus, des tramways et métro de la RTM à Marseille aux heures de pointe. La Métropole annonce des rames supplémentaires pour réduire le temps d’attente à moins de 3 minutes 40 sur le métro et à moins de 5 minutes sur le tramway. 
  • La RDT13 va augmenter la fréquence du BHNS L’Aixpress, notamment le matin et en fin d’après-midi, pour absorber l’afflux des étudiants sur ce créneau horaire.

Dans les entreprises :

  • Contrôles renforcés des équipements et mesures des gestes barrières par l'inspection du Travail
  • Le télétravail doit être privilégié de même que le décalage des horaires pour éviter la pression sur les transports collectifs

Dans les lieux de culte :

  • La distance physique doit être assurée dans les lieux de culte

Dans les commerces et grandes surfaces :

  • les responsables des établissements commerciaux doivent être stricts sur le respect des mesures barrières et organiser les flux de circulation dans les magasins en évitant la proximité entre les clients
Ces mesures, fixées jusqu'au 1er octobre, concernent 27 communes des Bouches-du-Rhône où le taux d'incidence du virus est supérieur à 100 pour 100.000. 

    Un taux d'incidence de plus de 300 pour 100.000

    Le préfet de région a justifié ces mesures par l'évolution inquiétante de la situation dans les Bouches-du-Rhône. Le taux d'incidence est de 212 pour 100.000 dans le département mais il dépasse les 300 pour 100.000 dans certains secteurs.



    Les Bouches-du-Rhône se placent "en tête des départements où la situation est la plus défavorable", a expliqué Christophe Mirmand.
    Philippe de Mester, le directeur de l'Agence régionale de Santé PACA a également rappelé que le taux de positivité est de 8,5 %, il constate une hausse des admissions rapides en hôpital et en réanimation, "des progressions qui nous inquiètent, car nos services de réanimation sont sous tension". 

    64 lits de réa disponibles en PACA

    Dans la région, 139 personnes sont en réanimation, 64 lits restent disponibles, note le directeur de l'ARS, mais a-t-il ajouté, "avec une situation plus tendue à Marseille."



    Philippe de Mester a annoncé aussi des mesures pour développer les capacités de tests dans la région.



    Jean-Olivier Arnaud, le directeur de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille a fait le point de la situation "très tendue" dans les hôpitaux marseillais : 155 lits sont dédiés à la prise en charge Covid dont 35 en réanimation.



    "Ce matin, 31 étaient occupés", a noté le directeur de l'AP-HM qui se dit préoccupé.

    Manque de personnels

    Des réorganisations de service sont en cours, par exemple, 25 lits supplémentaires vont être mobilisés sur l'hôpital de la Conception.  



    Jean-Olivier Arnaud a souligné qu'il doit faire face à un fort absentéisme des personnels, mais ceux qui ont attrapé la Covid ont été infectés en dehors de l'hôpital, précise-t-il, dans leur environnement familial. Il ajoute que malgré des recrutements, les moyens ne sont pas les mêmes que ceux déployés lors de la première vague.



    Revoir la conférence de presse de Christophe Mirmand, préfet de région : 

      La liste des 27 communes 

      Allauch, Aubagne, Auriol, Cassis, La Ciotat, Carnoux-en-Provence, Marseille, La-Penne-sur-Huveaune, Plan-de-Cuques, Septèmes-les-Vallons, Aix-en-Provence, Cabries, Fuveau, Gardanne, Mimet, Les Pennes-Mirabeau, Barbentane, Saint-Martin-de-Crau, Tarascon, Berre-l’Etang, Chateauneuf-les-Martigues, Marignagne, Port-de-Bouc, Port-Saint-Louis, Rognac, Le Rove, Saint-Victoret.



      Cette liste sera réactualisée en fonction des besoins en fonction des données de Santé Publique France et de l'ARS, a précisé le préfet de région.
      Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
      France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité