Cercle des Nageurs de Marseille : le recours de l'entraîneur Romain Barnier rejeté

Romain Barnier, l'entraîneur du Cercle des Nageurs de Marseille, en mars dernier. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Romain Barnier, l'entraîneur du Cercle des Nageurs de Marseille, en mars dernier. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Le conseil d'Etat vient de rejeter le recours de Romain Barnier. L'entraîneur du Cercle des Nageurs de Marseille avait demandé la levée de sa suspension pour six mois. Une suspension décidée parce qu'il s'était opposé en octobre dernier à un contrôle anti-dopage sur certaines de ses nageuses.

Par KB avec AFP

Le conseil d'Etat n'a pas accédé à la demande de Romain Barnier. Lcoach de 41 ans, qui a notamment entraîné Florent Manaudou, avait saisi en référé la plus haute juridiction administrative pour obtenir en urgence la suspension d'une mesure prononcée par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) le 6 juillet et effective depuis début août.

Un contrôle inopiné sur ses nageuses

Romain Barnier avait été sanctionné pour s'être opposé à un contrôle inopiné sur certaines de ses nageuses à l'entraînement, en octobre 2016. L'AFLD s'était autosaisie après
le blanchiment de l'entraîneur par la Fédération française de natation (FFN) en première instance, en février.

Devant le Conseil d'Etat mercredi, Romain Barnier était lui-même venu plaider sa bonne foi, réfutant l'idée qu'il ait pu s'opposer à la volonté des préleveurs. D'après sa version, il avait simplement cherché à obtenir un report du contrôle, car l'une des nageuses avait une "séance d'ostéopathie importante".

J'ai cherché une solution alternative, je n'ai pas refusé le contrôle


avait-il assuré.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le berger de Caussols devant la cour d'assises des Alpes-Maritimes (06)

Près de chez vous

Les + Lus