La Marseillaise à pétanque : Durk, Maurel et Prud'homme éliminés par la triplette Sarnelli

Publié le Mis à jour le

Ces 16e de finale ont tenu leurs promesses avec des surprises, comme l'élimination de la triplette Quintais et de celle de Maison Durk.

La partie a commencé bien avant que ne retentisse le coup d'envoi de l'après-midi.

Et dès la première mène, le ton est donné. Florian Sarnelli, Jeremy Hubert et Joakim Scholl mettent direct 4 points à Durk, Maurel et Prud'homme.

Baisse de forme

Alors que ce matin, Pierre Maurel pointait très bien, cette après-midi, c'est poussif. Du côté de Kévin Prud'homme même s'il reste bon ce n'est pas du 100% contrairement au début de journée.

Et Mason Durk va faire trois "casquettes", rageantes suscitant des commentaires dans le public.

En face, la régularité est de mise pour la triplette Florian Sarnelli, Jeremy Hubert et Joakim Scholl. Ils pointent bien, ils tirent correctement avec cette cadence, ils imposent un rythme soutenu et efficace qui donne à cette partie une tout autre tournure que celle imaginée sur le papier. 

" C'est un très grosse équipe, on pensait que la partie serait très dure, mais heureusement cela s'est bien déroulé pour nous. On a bien déclenché d'entrée. On savait que sur ces 16e de finale, il fallait tout envoyer. Donc maintenant place à la suite", a détaillé Joakim Sholl. 

Et le public ne s'est pas trompé en venant en masse assister à cette partie. 

Deux arbitres sont aussi présents pour faire respecter les limites du terrain, aux spectateurs qui poussent pour ne pas en rater une miette.

Après la belle récolte de la première mène, la triplette Sarnelli glane un point sur la mène 2.

La mène 3 est annulée, puis ce sont deux points à la mène 4 qui montent le score à 6-0, la mène suivante ça fait 8-0.

L'espoir renait

Sur la mène suivante, la triplette Durk, Maurel et Prud'homme semble revenir dans la partie. ils inscrivent un point.

La mène suivante est annulée pour un bouchon sorti.

La 9ème mène est largement encourageante pour la triplette Durk où ils inscrivent trois points, cela porte le score à 4-8.

Mais l'espoir va retomber, la mène suivante est remportée par Sarnelli et ses partenaires qui inscrivent deux points supplémentaires. 10-4.

Toutes les tentatives de revenir vont être mises à mal avec parfois du manque de réussite et de chance sur certaines boules. 

A la fin de la partie, l'arbitre sort le mètre très régulièrement. 4-11 sur l'avant dernière mène.

La nouvelle de l'élimination de Quintais se propage... et Tous commencent à se dire qu'on assiste aussi à celle de Durk, Prud'homme et Maurel... sans paroles mais avec des regards qui en disent long... l'espoir définitivement est douché sur la dernière mène, 13-4.

A l'issue de la partie, les 3 partenaires reviennent sur les faits de jeu qui ont sans doute fait basculer la partie. Il y a des regrets.

"On n'entame pas très bien la première mène, on a manqué de points. On est sur une mène on est à 3 boules à deux, on en défend 3, Pierre veut pas tirer, Pierre perd le point et puis du coup on ne marque pas sur la mène et on a fait quelques erreurs de jeu et puis on perd, voilà...", détaille avec déception Maison Durke.