• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : des amendes pour les poissonniers qui ne mettent pas les noms des poissons en latin

Un poissonnier du Vieux-Port à Marseille qui a refait ses étiquettes. / © France 3 Provence-Alpes
Un poissonnier du Vieux-Port à Marseille qui a refait ses étiquettes. / © France 3 Provence-Alpes

Sur le Vieux-Port à Marseille, un peu plus qu'ailleurs, les poissonniers sont remontés. Une réglementation européenne les oblige à mentionner le nom des espèces de poissons en latin. La semaine dernière, ils ont été verbalisés par des agents de la Direction des territoires et de la mer.

Par Sophie Accarias

Des amendes de 400 à 1500 euros pour ne pas avoir écrit le nom des poissons en latin. Les poissonniers du Vieux-Port à Marseille ne décolèrent. La réglementation existe depuis décembre  2013.
 

Une réglementation sur l'étiquetage

L'Europe oblige les vendeurs de produits de la mer non transformés à mentionner notamment le nom scientifique des poissons. Un nom en latin. La semaine dernière des agents de direction départementale des territoires et de la mer sont passés vérifier les étals sur le Vieux-Port et ont dressé des PV.

L'Europe elle est fada !
 

s'exclame un des clients du marché aux poissons. Sur le Vieux-Port, les poissonniers et les clients ont du mal à saisir l'intérêt de cette réglementation. Pourtant un peu plus loin, un autre poissonnier explique son point de vue : éviter les arnaques à la consommation grâce à ces dénominations commerciales.

Cela permet d'éviter les petits arrangements

Le nom latin permet de determiner l'espèce et empêcherait donc les vendeurs peu scrupuleux de mettre un nom à la place d'un autre.



Sur le Vieux-Port, comme partout dans le département, les inspecteurs des territoires et de la mer vont continuer leur ronde pour vérifier les étiquettes de ces produits de la mer.

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus