• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : la chasse aux punaises de lit dans les écoles publiques

Illustration- Les punaises de lit prolifèrent dans l'école de la Cabucelle dans le 15e à Marseille. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Illustration- Les punaises de lit prolifèrent dans l'école de la Cabucelle dans le 15e à Marseille. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Après le blocage d'une école du 15e arrondissement de Marseille par des parents d'élèves lundi pour dénoncer une infestion de punaises de lit, la mairie indique avoir traitée 11 établissements. 

Par Sidonie Canette, AV avec AFP

Une invasion de punaises de lit dans les écoles marseillaises. A la Cabucelle dans le 15e, et à la Révolution dans le 3e, même combat. Plusieurs fois ces derniers jours, les parents d'élèves ont bloqué les entrées pour exprimer leur ras-le-bol de voir leurs enfants couverts de piqûres aux bras. 

La mairie a répondu par voie de communiqué pour expliquer que onze écoles avaient été traitées. "Depuis le début de l'année 2018, la municipalité et l'Éducation nationale mènent une action partagée dès la suspicion de présence de ces insectes, pour leur éradication et l'information aux parents", assure-t-elle. Elle précise que les écoles de la Cabucelle (maternelle et primaire) et Vaillant sont en cours de traitement.

"Fermer l'école"

L'information n'était visiblement pas passée puisqu'à la Cabucelle hier lundi, les parents dénonçaient encore la lenteur avec laquelle la municipalité traitait le dossier. Et force est de constater que rien n'a bougé ou si peu. En effet, des mesures ont bien été prises et des classes ont été évacuées, mais les parents souhaitent que l'école entière soit fermée pour permettre le traitement de l'établissement dans son intégralité. 
Marseille : des punaises de lit à l'école de la Cabucelle
Intervenants - Laetitia Djalti-Benziane, maman de Lindsay 3 ans; Carine Ouerfelli, maman de Farah 4 ans; Aldo Giliberto, délégué de parents d’élèves école de La Cabucelle; Gladys Coen, maman de Jade 8 ans Equipe - Mariella Coste; Ali Martiniky

Selon eux, les enfants qui continuent à venir sont potentiellement contaminables par ces punaises de lit qui prolifèrent rapidement et qui aiment se nicher dans les vêtements et recoins assez chauds. Le 7 décembre, des parents d'élèves de l'école Révolution, dans le 3e arrondissement de la ville, avaient eux aussi bloqué l'établissement pour les mêmes raisons. 
Selon la direction de l'école, le bilan d'une entreprise spécialisée avait confirmé l'infestation de 6 classes et 3 dortoirs. 

 

Traiter les domiciles

La Mairie de Marseille indique qu'"un procédé innovant est à l'étude pour permettre de désinfester l'intégralité
des matériaux sans recourir au procédé de congélation". La ville appelle aux parents à traiter également leur domicile, afin de garantir l'éradication totale des punaises de lit. 
Les punaises, dont la présence est habituelle à Marseille, ne sont pas vecteurs de maladies et ne présentent pas de danger sanitaire, même si leurs piqûres sont incommodantes.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Philippe Vardon (RN) explique pourquoi il veut être le prochain maire de Nice

Les + Lus